La voix des sirènes *

Publié le 2 Juin 2015

Au fond d’un océan de diamant
Dans une petite caverne de porcelaine
Se cache le coquillage grenadine
Qui sous sa carapace alcaline
Contient un merveilleux trésor.

Vous les connaissez les chants des sirènes
Ceux qui soit disant rendent fous les marins
Perdus ?
Vous y croyez aux contes de fées et de mers
Qui dans les romans racontent comment
Les femmes-poissons veulent tromper les hommes ?

L’un d’entre eux plus malin c’est certain
Dans un enregistreur capta le chant interdit
Directement dans le lit de porcelaine
Il le coucha sans en modifier les nuances.

Un jour, lorsque s’ouvrira le cœur de grenadine
Prenez gare
Marins, scaphandriers, plongeurs esseulés
Le chant si profond
Attire
Vers le fond.

Carole Radureau (08/05/2015)

http:///Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

La voix des sirènes *

« Clinohumite-21345 » par Rob Lavinsky,iRocks.com – CC-BY-SA-3.0. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

La voix des sirènes *

Perle de clinohumite

Minéral de la famille de l'humite, silicate de magnésium découvert sous forme non gemmifère au Vésuve en 1876.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
il est si doux de succomber... sans risque
C
Il faut écouter cela de loin.
A
Que c'est beau! J'ai eu une matinée de chien et lire ton poème, avec ses couleurs et sa musique, ben ça me réconforte, tu peux pas imaginer!
Merci Caro
C
Ah! mince !
J'espère que le restant de la journée sera plus sympa.
Et je suis contente d'apporter un bol d'air avec ses petits poèmes.
Bon courage.