Le cœur de la planète *

Publié le 8 Mai 2015

Il pointe vers le bas,
Ce cœur,
Sa tendre flèche de vertes promesses
Comme pour se figer dans d’autres cœurs
Auxquels,
Il serait une caresse.

Au fond de sa matière est écrite
La fibre de la nature révélée :
La chlorophylle est l’encre qui servit les propos
L’essence en est sève aimante
Et le moteur qui vibre haut et fort
Dans le cœur de la planète
Est celui de millions d’unissons
Verts comme des pousses d’un bambou évolué
Verts comme la feuille naissante
Qui se perche sur un support solide
Verts comme la couleur de l’espérance
Qui déguise nos vies
En paysage où tout vit, tout survit, tout entreprend
Tout surprend, tout attend le renouveau.

Carole Radureau (07/05/2015)

http:///Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Le cœur de la planète *

« Coleccion Folch Crisoberilo Brasil » par Fabre Minerals — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - Joanrok

Le cœur de la planète *

Perle de chrysobéryl

Une pierre d’une grande dureté (8.5 sur l’échelle de Mohs).C’est une espèce de minéral formé de béryllium et d’aluminium avec des traces de fer et de chrome.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
hommage au vert, même commentaire que précédemment, bravo au poèt
A
C'est gentil, merci.
Une bonne maladie en tout cas, j'espère que tu n'en guériras pas:) (c'est pas souvent qu'on peut dire ça!!!)
C
Merci à toi.
A
Une pierre toute printanière en somme, celle du renouveau et de l'espoir dont elle a la couleur.
C'est dommage que tu ne puisses les avoir toutes en collection, ces pierres qui t'inspirent tant de poèmes...
C
Oui, c'est vrai, c'est printanier cette couleur. Je l'ai éditée pour toi car je savais que tu avais déjà pris connaissance de l'autre, Circonvolution.
Cette pierre-là ma inspiré 3 textes.....je croyais que ça allait se calmer ma série minérale, penses-tu, à présent au lieu d'écrire un poème par pierre, j'en écris 2 ou 3. Je crois que j'ai chopé un virus, chais pas comment ça s'appelle.