Décès de Zyed et Bouna : l'impunité triomphe

Publié le 18 Mai 2015

Après 10 années de suspense, les policiers poursuivis pour non assistance à personnes en dangers suite à la mort par électrocution des deux jeunes dans un site EDF en 2005 à Clichy-sous-Bois, viennent d'être relaxés par le tribunal correctionnel de Rennes.

"C'est une décision choquante pour les parties civiles. Après dix ans de travail, il n'y a rien dans ce jugement, pas un mot, qui ne reprenne la thèse des parties civiles que je continue d'appeler "victimes"", a déclaré l'avocat des familles à l'annonce de la relaxe des deux policiers. Me Jean-Pierre Mignard a également dit son intention de faire appel ("il existe une possibilité de le faire, uniquement au civil par le réexamen d'une faute possible", nous précise l'avocat) et d'aller devant la Cour de cassation "s'il le faut".

Merci de lire la suite sur l'huma :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Répression, #Justice de classe

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article