Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

Publié le 15 Avril 2015

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Pamplemousses ». Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons - Thierry Caro

***

Sir Seewoosagur Ramgoolam est un ancien premier ministre de Maurice et père de l’indépendance.

Il est considéré comme le premier jardin botanique tropical créé au monde succédant au jardin du gouverneur de la Bourdonnais fondé en 1735 pour ravitailler les bateaux en route vers les Indes.Pour autant, un jardin botanique fut créé au temps des Aztèques dans la jolie ville mexicaine Oaxtepec mais il semble avoir été omis sur l'article de wikipédia.

Il se trouve à quelques kilomètres au nord de la capitale Port-Louis.

Il est dû à l’initiative de Pierre Poivre, un ancien séminariste, intendant de l’isle de France (l’ancien nom de l’île Maurice) qui en 1770 rachète le domaine Mon Plaisir et son jardin d’agrumes et de potager, ancienne demeure du gouverneur la Bourdonnais et le jardin prendra le nom de jardin de Pamplemousses. Il sera conçu comme un jardin d’essai et d’acclimatation.

Le botaniste diffusera vers Madagascar et les Antilles les végétaux convoités par les planteurs et les négociants français.

Pierre Poivre y introduits des espèces du monde entier.

Avec Philibert Commerson, le botaniste de l’expédition du Bougainville, fatigué de son tour du monde, ils vont herboriser, classer et inventorier de concert le jardin.

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Mon Plaisir im Sir Seewoosagur Ramgoolam Botanical Garden » par Lonelyplanet. Original uploader was Lonelyplanet at de.wikipedia — Transferred from de.wikipedia; transferred to Commons by User:Ireas using CommonsHelper.(Original text : selbst fotographiert). Sous licence CC BY-SA 3.0 de via Wikimedia Commons -

***

En 1772, le roi achète Mon Plaisir, le terrain sera nommé alors le Jardin du roi.

Un autre botaniste, Jean-Nicolas Céré va s’efforcer de poursuivre ensuite le travail de Pierre Poivre en y consacrant sa vie et sa fortune.

Tous les naturalistes sont en admiration devant ce jardin.

En 1849, James Duncan reprend le flambeau et fait croître le jardin avec de nouvelles espèces, des fougères, des araucarias, des orchidacées, des bougainvilliers. Il plante également des espèces de palmiers.

Le jardin a une étendue de 35 hectares. Il a souffert de plusieurs cyclones (1861, 1892,1945, 1960, 1975, 1979) et chaque fois cela a demandé des travaux de restauration.

Mais pour autant, il ne peut satisfaire les épris de botanique car il n’y a pas d’étiquetage en règle des plantes et celles-ci se côtoient dans un certains désordre (du moins cela peut-il sembler l’être par rapport aux jardins botaniques dans les normes) il est plutôt conçu comme un jardin d’agrément où les mauriciens et les touristes apprécient de se promener de nos jours, il subit également le phénomène lié à l’expansion touristique avec son lot de rentabilité

Il y a une richesse incroyable dans ce jardin, pour qui aime la botanique et la flore exotique, je vais essayer de vous faire découvrir quelques-unes de ses richesses en toute simplicité mais cela va être compliqué vu le nombre de trésors qu’il recèle.

Cet article a pour but la découverte du lieu, celle des espèces de flore endémique recelée dans le jardin et qui est pour la plupart sur la liste rouge des espèces menacées, puis, la découverte de quelques petits oiseaux endémiques également.

Je vais commencer par les espèces non endémiques en les classant par familles.

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Jardin de Pamplemousses (3004474147) » parmwanasimba from La Réunion — Jardin de PamplemoussesUploaded by russavia. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons -

****

Les palmiers (95 variétés)

Palmier tallipot (corypha umbraculifer), cocotier plumeux (syagrus romanzoffiana), cycas circinalis, palmier royal, palmier raphia

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Araucaria cunninghamii 01 by Line1 » par Liné1 — Picture taken with my Panasonic TZ3. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

****

Les araucarias

Pin de Norfolk (araucaria heterophylla), araucaria cunninghamii.

**

image ci-dessous « White lotus, Mauritius » par matze_ott' — http://www.flickr.com/photos/matze_ott/2247151022/sizes/l/in/photostream/. Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons - Kingroyos

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

Les aracées

Dechenia nobilis, areca triandra, latania lontaroides

Les fougères

Capillaire de Montpellier (cheveux de Vénus, adiantum capillus-venaris), phytomasorus scolopendria.

Plantes ornementales

Flamboyants (delonix regia, jacaranda), bauhinia, banyan, vacoa, tek, acajou, albizia lebbeck, lilas d’été (goyaviers royaux, lagerstroemia indica)

Les lianes et grimpantes

Butea superba, liane de jade

Les épices

Noix de muscade, poivre, cannelle de Ceylan, 4 épices, clou de girofle.

*****

image ci-dessous « Nénuphars géants jardin de Pamplemousses » par Toutaitanous 2 — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam
Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Nymphaea Caerula » par PalmBeaches974 — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

***

Plantes aquatiques

Le bassin des nénuphars avec la présence de victoria amazonica, des nymphéas, des lotus, des jacinthes d’eau.

D’autres espèces

Manguiers, ficus elastica, baobab africain, plantes médicinales, forêt de bambous.

**

image ci-dessous « Adansonia digitata 01 by Line1 » par Liné1 — Picture taken with my Panasonic TZ3. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam
Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Terminalia bentzoe - Bois Benjoin - Mauritian tree 1 » par Abu Shawka — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

****

Les espèces endémiques

Terminalia bentzoë -

Benjoin pays- combretacées

En danger critique d’extinction

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Acanthophoenix rubra flowers 01 » par B.navez — Travail personnel (own photographic work). Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

***

Palmiste rouge (chou palmiste – acanthophoenix rubra) arécacées

En danger critique d’extinction

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Diospyros tessellaria - juvenile bois d ebene noir - Monvert » parS Molteno — Travail personnel. Sous licence CC0 via Wikimedia Commons -

***

Bois d’ébène (diospyros tessellaria) ébénacées

Vulnérable

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Dracaena concinna - Jardin Botanique de Lyon - DSC05420 » par Daderot — I took this photograph.. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons -

****

Dracaena concinna (bois de chandelle) liliacées

En danger critique d’extinction

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Latanier-rouge-Mascarin ». Sous licence CC BY-SA 2.5 via Wikimedia Commons - Thierry Caro

****

Latanier rouge (latania lontaroides) arécacées.

En danger

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Hyophorbe lagenicaulis F » par Pásztörperc — Hungarian Wikipedia, Magyar . Sous licence CC BY-SA 2.5 via Wikimedia Commons - Szajci

****

Palmier bouteille (hyophorbe lagenicaulis) aracécacées

En danger critique d’extinction

Maurice : Le jardin botanique de Pamplemousses ou jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam

image « Trochetia boutoniana leaf » par © Citron /. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

****

Trochetia boutoniona (boucles d’oreilles) –emblème de Maurice) malvacées

Source : wikipédia

Rédigé par caroleone

Publié dans #PACHAMAMA, #Les jardins, #Maurice, #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Le premier jardin botanique aurait été créé par les indigènes avant l'arrivée de Cortés à Oaxtepec, Mexique, mais l'info reste intéressante
http://monpetitjournaldicietdailleurs.over-blog.com/2014/01/voyage-%C3%A0-oaxtepec-toute-une-histoire-au-bord-de-l-eau-sur-la-route-des-couvents.html
C
Tu fais bien de me le dire, j'ai vérifié et ils sont vaches car ils ne parlent pas du jardin botanique d'Oaxtepec. Par contre celui de Pamplemousses est considéré comme le 1er jardin botanique tropical. Selon eux le premier jardin botanique tout court date de 1544 et a été créé à Pise. Merci de venir me faire découvrir les merveilles mexicaines. Je vais modifier mon article en incluant ton jardin comme ça ce sera plus juste.