Les épuisettes culturelles : un nouveau modèle économique au service des artistes et des citoyens curieux

Publié le 16 Avril 2015

Inspirées des Amap et de leurs paniers de fruits et légumes bio et locaux, voici les « épuisettes culturelles ». L’idée : proposer aux citoyens curieux des paniers d’offres culturelles – des CD, des concerts, du théâtre, de la danse… – en échange d’une cotisation. Ces « associations pour le maintien des alternatives en matière de culture et de création artistique » aident les artistes locaux, en situation souvent précaires, à monter leurs projets et à présenter leurs créations à de nouveaux publics tout en favorisant la convivialité. Reportage à Toulouse où ces épuisettes culturelles viennent d’être inaugurées.

C’est une étrange partie de pêche qui débute en cette fin d’hiver toulousain. Au bout d’un petit vestibule tout en longueur, c’est le sourire éclatant de Pauline et de Jessica qui hameçonne les nouveaux arrivants. Car ce soir est un grand soir pour leur association « Comme un poisson dans l’art » : c’est la grande distribution des premières épuisettes culturelles de Toulouse. On connaissait les paniers de fruits et légumes bio distribués par les Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) regroupant des producteurs de la région et des consommateurs voulant promouvoir les filières courtes. Voici désormais les épuisettes culturelles, qui reposent sur le même principe, mais au profit des artistes et musiciens.

Merci de lire comme d'habitude l'article sur le site ci-dessous :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture, #Autogestion

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonsoir,
Almanito me permet de découvrir ton blog : ces épuisettes culturelles sont une belle initiative, merci de relayer l'info !
Amicalement
C
Bonsoir Hervé,

Ça me ferait bien plaisir que tu trouves des choses à ton goût sur ce blog.
Amitiés
caro