Le temps tressé de la forêt

Publié le 17 Avril 2015

Le temps tressé de la forêt

image "Starr 051211-5680 Pteris excelsa" by Forest & Kim Starr. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons -

***

La tourbe n’a pas été trahie.

Le ciel qui glisse un cil

Entre les cimes des bouleaux

N’a pas encore pris une ride

Sur son visage de néant.

 

Les violettes sauvages dessinent leur couleur

Sur un fond de verte parure.

Dans son nid dame fougère

Dresse sa couette de belle nature.

Elle a décidé de tresser le temps

Car celui-ci est toujours pressé

Mais jamais encore on ne l’a tressé.

 

Entre sa chevelure verte et luisante

Le temps poudre de nacre et d’ivoire le présent,

Habille d’un soupçon de talc argenté

Le lendemain qui vient

Au pas,

Sans perdre une minute.

 

Le temps pimente d’un grain de poivre

L’avenir qui sans aiguillon ne serait pas parfait.

Il saupoudre gaiement

D’une pincée de rose poudreuse

La journée bienheureuse,

Qui couche sur le lit de la forêt

Les êtres en mal d’amour.

 

La tourbe n’a pas été trompée.

Elle a puisé dans son poudrier

Un nard aux serments de nulle part

Un air aux ailes de nuages joyeux

Et un parfum de rose ambrée et de musc.

 

La forêt vit au rythme des saisons

Qui ferment le rideau de l’horizon

Sur un je ne sais quoi de mystérieux.

Sur un oreiller de pierre

La cloche de bronze des cœurs perdus

 A tinté son oreille.

 

Un cœur trop rouge a percé son labyrinthe

Pour en faire un parcours sans fausse note

Et s’endorment les fées des bois

Bercées par le chant de la pleine lune

Qui se fait l’écho de la hulotte

Qui, sans un clignement d’yeux

Complote…..

 

Carole Radureau (03/04/2015)

 

Le temps tressé de la forêt

http://Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

« Strix aluco 3 (Martin Mecnarowski) » par Martin Mecnarowski (http://www.photomecan.eu/) — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La forêt

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Très belle évocation, dans la forêt c'est le moment d'y chercher des crosses...
C
Merci. Ici, pas de crosses, le sous-bois ne connaît pas les fougères hélas.....
A
Pfff... Tu m'épates! Encore un tableau dressé de couleurs et d'images très poétiques. On aurait envie de prendre un pinceau et de peindre pour donner une réalité à ce poème très visuel et bourré de symboles.
Bravo Caro, je me répète, mais....
C
J'en fais pas exprès tu sais....
C'est la forêt ou bien l'encre de la fougère ou encore la fée des bois qui me soufflent tout....