Espèce menacée : La loutre du Chili

Publié le 1 Avril 2015

Espèce menacée : La loutre du Chili

image « Southeastern river otter (6701323473) » par U.S. Fish and Wildlife Service Headquarters — southeastern river otterUploaded by Dolovis. Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons -

***

Encore une espèce de loutre menacée, c’est très rageant.

Son nom latin : lontra provocax

Huillin en espagnol.

Sa famille : mustélidés

Pour certains spécialistes, elle serait une sous-espèces de la loutre de rivière.

Statut UICN : en danger

Répartition

Patagonie chilienne et argentine.

Chili : de la province de Cautlin jusqu’au détroit de Magellan, des fjords de la cordillère jusqu’au canal de Darwin en terre de feu.

Dans la région de Magallanes et de l’Antarctique chilien, la densité de sa population est de 0.73 individus par kilomètre de côte (= 20.000 individus pour la région)

Elle est protégée au Chili par la législation sur la chasse, classée en péril dans les régions IX (Araucania) et X (région des lacs), vulnérable dans les régions XI (Aisen) et XII (Magallanes et Antarctique chilien).

Argentine : le long de la cordillère des Andes, de la terre de feu jusqu’à la province de Neuquen.

Elle est protégée au sein des parcs nationaux :

  • Nahual Huapi
  • Tierra del Fuego
  • Staten Island

C’est une espèce d’eau douce qui vit dans les rivières, les ruisseaux mais elle apprécie aussi les côtes rocheuses du sud du Chili si elles possèdent des zones de végétation dense et d’abondantes racines hors du sol ainsi que des crevasses pour leur permettre d’avoir des sites d’observation

Description

Taille : 57 à 70 cm de long

Poids : 8 à 14 kg

Longueur de la queue : 35 à 46 cm

Le mâle est plus grand que la femelle.

Pattes palmées avec de fortes griffes.

Fourrure courte au duvet, recouvert d’une couche brillante de poils de garde. Couleur : brun foncé dessus et plus pâle sur les parties inférieures.

Moustaches raides, les vibrisses, sensibles et utilisées pour détecter les proies.

Régime

Elle mange essentiellement des poissons et des crustacées et parfois des mollusques, des batraciens et des oiseaux.

Les mâles sont solitaires sauf à la période de reproduction.

Reproduction

On sait peu de choses à ce sujet.

L’accouplement a lieu en juillet et août pour une naissance en septembre ou octobre.

Il y a un ou deux petits par portée, maximum 4.

Menaces

Elle a pratiquement disparu de son aire d’origine à cause de la destruction de son habitat, la chasse excessive pour la fourrure et malgré les mesures prises pour la protéger, le braconnage persiste.

La dégradation de l’habitat continue avec la construction de barrages, la déboisement des berges, la pollution de l’eau, le drainage pour l’agriculture, la déforestation à grande échelle qui touche les habitats d’eau douce et provoque des inondations.

Le vison d’Amérique qui a introduit pourrait dans une moindre mesure être un concurrent de la loutre du Chili.

UN SITE (avec images) en anglais

Sources :manimalworld, wikipédia

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
bien documenté avec un détail amusant : "Les mâles sont solitaires sauf à la période de reproduction."
S'ils restaient solitaires, comment se feraient les bébés ?
C
Oui c'est vrai que ça semble bête à préciser pourtant, c'est ainsi que c'est dit bien souvent dans les textes qui parlent des animaux.
A
Et encore une! Elles sont pourtant si mignonnes...
Un de ces jours il n'y aura plus que des animaux moches sur terre: des "humains"!
C
moches et sans plumes ni pelage......
C
Je me suis autorisée à rajouter des espèces menacées parfois en semaine même si ce n'est pas vraiment le but premier du blog, parce que j'ai blindé ma programmation avec des oiseaux et je n'ai plus de place pour les autres petites bêtes à poil dont je veux parler également. Je ne savais pas qu'elle existait cette petite loutre, aussi vu le peu de sources sur elle, j'ai dit, hop, elle vient sur le blog car elle y a toute sa place.