Voile de flûte

Publié le 22 Mars 2015

J'ai accroché le temps qui passe
Au voile transparent de la liberté
Il vole, léger
Sans se soucier du vent violent
Sans se soucier de la pluie apparente
Qui sur les voiles glisse un cil de brume.

J'ai accroché le voile de l'éternité
Au bateau sans équipage
Qui dans un ciel sans nuages
Se glisse au-dessus du Licancabur
Et abreuve ses pensées au reflet bleuté
Du lagon des illuminations.

Au-dessus d'un cratère à l'apparence endormi
J'ai entendu le son d'une flûte des ténèbres englouties
Elle chantait l'air des bergers au cœur brisé
Elle sifflait le chant du pipeau de l'oiseau lyre
Qui avait puisé dans l'encre du volcan son accent.

Dans le voile d'un été sans fin
J'ai cru rêver en entendant soudain
Un air d'harmonica au son sucré du miel de châtaignier.

Il avait reflété dans les miroitements du sel
Un petit je-ne-sais-quoi habillant son blues d'un bonnet andin
Et sur l'horizon sans tache,
Aux dégradés de bleu de vert de rose
La chanson du voile de la liberté
Se pare
D'un nuage couleur corsage
Aux volutes délicates de la musique des jours qui passent
Accrochant délicatement
Des roses de sel et de genêt
Aux passants sans-soucis de la vie.

Carole Radureau (22/03/2015)

Voile de flûte

image « Licancabur Green Lake » par Valdiney Pimenta — Travail personnel. Sous licence CC BY 3.0 via Wikimedia Commons -

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Très beau, j'aime beaucoup l'image "D'un nuage couleur corsage"<br /> On dirait le Popo, sans son petit pic latéral
C
Je crois que sa couleur est celle de la transparence.<br /> Tu connais ce volcan, le Licancabur ?
A
Merci, je ne suis pas abonnée mais je peux écouter qques secondes, ça donne déjà une idée pour aller sur youtube ensuite.<br /> J'aime bien l'à-propos de OB qui te met une pub sur une école de voile suite à ton article....ffff!!!
C
Hé! ils sont dans le vent !!
A
Bon sang ce que ça fait du bien de te lire, comme un souffle de liberté dont on a tant besoin.<br /> Ce poème est magnifique, coloré, aérien, très imagé et un peu Surréaliste. J'aime beaucoup, vraiment.<br /> Sympa la vidéo en accompagnement:)
C
Tu verras, j'ai ajouté l'album d'Inti Illimani si tu es abonnée à deezer, il est magnifique.
C
C'est écrit au réveil, d'ailleurs je me suis levée exprès pour ne rien perdre du début.<br /> C'est surréaliste oui, évidemment car mon esprit suit toujours plein de chemins de traverse et aime bien mélanger les styles, les passions etc....en tout cas, si ce voile de flûte à eu un tel effet, c'est chouette, je suis ravie.