Piégé dans la pierre*

Publié le 30 Mars 2015

Je n’ai rien vu venir
Ni une ni deux
La pierre sur moi s’est coulée
Comme une anguille
Elle a figé mes couleurs
Et calqué mes humeurs
Elle a cristallisé ma matière
Enveloppé d’une brume de calcaire
Jusqu’à la plus petite fibre boisée
Elle a glissé son sucre glace
Un coup de vent a soufflé son haleine
Et le tour était joué.
Je n’ai rien vu venir
Derrière mon miroir de pierre
Je respire l’essence de la nature
On me dirait de bois
Et je trompe le monde
Je suis le caméléon de la minéralité
Un bois fier de son aura colorée
Un beau bijou de caillou
Aux multiples tons roux et doux.

Carole Radureau (20/03/2015)

Piégé dans la pierre*

image « Canyonlands National Park, Utah » par Jim Gordon — originally posted to Flickr as Canyonlands National Park, Utah. Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons -TWO

**

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Piégé dans la pierre*

Perle de bois fossilisé

Pierre calme de bonheur tranquille. Elle est bien ancrée au sol, concrète et lucide.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Pierre de surcroît musicale, et pleine de chromatismes !
C
Ah bon ?
A
Il est parfait, ton poème, imagé et aussi coloré que la pierre qui est vraiment surprenante. J'aime bien l'image du caméléon, bien trouvée.
Le tout? très beau!
Merci Caro
C
Quand je tombe par hasard sur de telles images, ça fait tilt chaque fois. Il faut chercher, fouiller et l'inspiration toujours est stimulée.
Je suis contente que ça te plaise, ce n'est pas évident mon écriture en ce moment. Il faut aimer les cailloux et le monde minéral.
Bises et merci de ta visite
caro