Je ne marche pas seul dans la nuit

Publié le 17 Mars 2015

Je ne marche pas seul dans la nuit noire
Dans la nuit qui devient brune.
Le petit peuple
Laborieux
Qui ne sait pas encore qu'il a une puissance
Derrière les vitres rayées et dépassées
Efface une buée d'ombre et de poussière
D'un revers de main fatigué.
Dans un miroir reflétant le passé
J'ai vu un rayon de lune qui semblait dire :
Les nuées qui traînent dans les caniveaux de l'infortune
Finissent toujours par déborder
Et accrochées au fil à linge du temps qui passe
Elles sèchent tels des harengs saurs qui pourrirent
D'avoir cru un jour
Que le pouvoir sur les êtres
Elles possédaient très sûrement.

Carole Radureau (16/03/2015)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :