Ayotzinapa, une vie derrière chaque nom : Everardo Rodriguez Bello

Publié le 31 Mars 2015

Ayotzinapa, une vie derrière chaque nom : Everardo Rodriguez Bello

Je suis la prunelle d’yeux qui doivent rire
Sourire à la vie
Et dresser l’étendard de la lutte
Pour la vérité.

******

Soy la niña de ojos que deben reírse
Sonreír a la vida
Y levantar el estandarte de la lucha
Para la verdad.


Carole Radureau (19/02/2015)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Ayotzinapa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article