S’il te plaît : Dessine-moi une maison !

Publié le 5 Février 2015

……Images et mots cousus……

 

Avec une porte d’entrée toujours ouverte

Des patins pour glisser sur le parquet ciré

Au centre un gros poêle sur lequel l’on met

Des épluchures de crayons qui sentent la forêt

Une maman aux joues douces

Au tablier à carreaux

Qui sort du four le gâteau tout chaud

Il sent bon le chocolat et je me jette affamée

Sur le saladier pour, de mon doigt

Dessiner des marques chocolatées.

Le soir dans ma maison maman me lit une histoire

De lapins d’indiens de princesse au petit pois

Puis après son bisou tendre et doux,

Ses bras autour de mon cou

Je m’endors tout à coup

Ma poupée ma résistante

Dans mes bras si confiants.

Et je rêve….

Je rêve….

Mais pourquoi ne suis-je plus en train de rêver ?

 

Carole Radureau (21/01/2015)

 

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

bombardements à Londres 1940

bombardements à Londres 1940

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Parce que la guerre est passée par chez toi petite...
Terrible et beau poème, Caro.
C
J'aime bien la possibilité de changement, c'est quelque chose que j'ai adopté très facilement en changeant de version. Mais, c'est souvent difficile de modifier les images pour les mettre dans cet espace qui est réduit. Cette image-ci était déjà en bannière alors elle entre à peu près. Je collectionne beaucoup d'images dès que je les vois passer, cela me permet d'avoir un peu de change et d'adapter selon les urgences et les causes à défendre par moment. L'été, on y trouve plus souvent des images de vacances.
A
J'ai oublié de te parler de tes bannières, très sympa ces changements!
Mais je dois dire que j'aime particulièrement celle-ci, tout à fait en accord avec ton blog.
C
C'est une image qui m'a marquée comme les autres...et qui fait resurgir ce que le petit enfant a comme attachement à son foyer dans tout ce qu'il représente.