Oï tzigané

Publié le 5 Février 2015

Oï tzigané
Est-ce que vous connaissez l'histoire
De la jeune fille
La jeune fille aux yeux noirs
Qui, le vent à la main
Descendait de l'Oural
La terre tremblait sous sou cheval
Le feu dans ses yeux
Le ciel et le soleil
Brûlaient dans ses yeux noirs
Ses yeux noirs...

Otchi tchiornyé
Otchi strassnyié
Otchi jgoutchié
I pries krasnié
Kak lioubliou ya vas
kak baîouss ya vas
Znaîti ouvidiel
Vniedobryi tchas

Oh jeune fille aux yeux noirs
Nous, les libres oiseaux
Irons loin vers la mer
Longtemps après les terres
Après les plaines mortes
Sur l'océan brûlant
Nous brûlerons aussi
Au fond de tes yeux noirs
Tes yeux noirs...

Otchi tchiornyé
Otchi strassnyié
Otchi jgoutchié
I pries krasnié
Kak lioubliou ya vas
kak baîouss ya vas
Znaîti ouvidiel
Vniedobryi tchas

Ô vos Yeux noirs
Yeux passionnés
Yeux brûlants et superbes
Comme je vous aime
Comme je vous crains
C'est que je vous vis
A la mauvaise heure

Philippe Léotard (Je rêve que je dors 1996)

Oï tzigané

Bon, en voilà une merveille que l'on est bien heureux de laisser couler dans ses oreilles désespérées et orphelines.

******

image « William-Adolphe Bouguereau (1825-1905) - Young Gypsies (1879) » par William Bouguereau — Thebrid

Rédigé par caroleone

Publié dans #Roms gitans manouches, #Chanson des peuples

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je ne savais pas qu'il écrivait et qu'il chantait. Bouleversant Léotard, merci Caro.
C
Rôôô, il y a des textes sublimes.....
Il est super émouvant et sa diction est parfaite. Quel acteur, quelle émotion quand il récite (comme Bohringer)
Je l'aime beaucoup.