Le Vieil Audon - Quand un village abandonné renaît grâce à l'écologie, à la coopération et à la jeunesse

Publié le 21 Février 2015

Dans les années 70, c’était un hameau en ruine perché sur une rive de l’Ardèche. Le Viel Audon a progressivement été reconstruit par des jeunes venus chaque été participer à des chantiers collectifs. Certains sont venus habiter ce village où s’apprend et se transmet un mode de vie coopératif et respectueux de l’environnement. Un reportage sonore, au cœur d’un chantier d’été, réalisé par la web-radio bretonne Vos Gueules les Mouettes.

Ecouter la radio ci-dessous :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Y-a-t-il un rapport entre cet article et ta bannière du moment Caro ??? Quel beau souvenir, 2012 déjà ! On n'est pas passé loin d'Audon ce jour-là ... Mais il aurait fallu bien plus de temps, et on avait un planning chargé !!! C'est sûr que c'est un peu loin de Paris (et aussi de la Corrèze) pour un week end, mais c'est un beau projet à ne pas abandonner ...
Bises.
C
Bonjour Michèle,

Oui bien sûr, j'ai reconnu les lieux et si j'avais pu mettre en bannière la photo qui représente une espèce de tête en pierre, c'est celle-ci qui me faisait penser le plus aux paysages que l'on voit d'Audon. C'est magnifique là-bas, j'aimerais bien y retourner mais j'aimerais bien retourner dans toute l'Ardèche en fait. C'est vrai que c'est un beau souvenir,moi je m'en souviens particulièrement tu penses, car c'était la première fois que je visitais cette contrée (comme disait mon grand-père). Mon rosier qui est le même que celui en photo semble reprendre des forces depuis que je l'ai remis à sa place initiale, devant la cuisine. J'espère que cette année, j'aurais à nouveau de belles photos de lui à montrer, c'était un cadeau de mes enfants pour une fête des mères (Ghislaine de Féligonde et non Frénégonde comme le diait JM...)

Bises et bonne journée à vous deux

caro
A
Le genre d'initiative qui redonne espoir, c'est génial!
Moi, ça me donne envie de redevenir jeune pour participer à ce genre de sentier. Pour se dire à la fin de sa vie qu'on a fait quelque chose de bien.
C
Ah! c'est marrant j'ai cru lire chantier en te lisant, tu vois parfois on comprend bien quand même....
A
Chantier, pas sentier! je ne suis pas encore réveillée:))
C
Bonjour Almanito,

Oui, je suis d'accord avec toi, mais je pense que l'on a tous réalisé quelque chose sur cette terre, du moins, ceux qui ont toujours espéré bouger ne serait-ce qu'une petite ligne. J'aimerais bien aller y faire un tour un week-end quand ils organisent la cueillette des fleurs sauvages, un projet de longue date.....Mais, ça fait loin pour un WE.
Bises et bonne journée

caro