Ayotzinapa, une vie derrière chaque nom : Marco Antonio Gomez Molina

Publié le 21 Février 2015

Ayotzinapa, une vie derrière chaque nom : Marco Antonio Gomez Molina

Les nuages ne sont pas si creux
Dans leur cœur on y trouve
Un certain moelleux
Une fibre qui réconforte
Quand la peine nous exhorte.

****

Las nubes no son tan huecas
En su corazón encontramos allí
Un blando cierto
Una fibra que reconforta
Cuando la pena nos exhorta.


Carole Radureau (19/02/2015)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Ayotzinapa

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article