ACTION URGENTE: Pour garantir la vie des comp@s de Bachajon

Publié le 14 Janvier 2015

Face à la forte répression du gouvernement contre les habitants de la communauté (ejido) de San Sebastian Bachajon, depuis le 9 janvier nous vous invitons à envoyer vos messages, cartes ou fax aux autorités du Mexique et du Chiapas

Proposition de message:

******************************************************************************

Alto al hostigamiento contra el pueblo indígena de San Sebastián Bachajón !

Desde (poner el lugar o pais)

Exigimos se garantice la vida e integridad personal de las mujeres,

hombres y niños de San Sebastian Bachajon. Asi como privilegiar el diálogo

y evitar todo acto de represión en contra de nuestros compañeros y compañeras

que estan luchando y defendiendo los derechos que les corresponden.

Exigimos el respeto a la autonomía y libre determinación del pueblo indígena

de San Sebastián Bachajón de acuerdo al artículo 2 de la Constitución Política de los

Estados Unidos Mexicanos, el Convenio 169 de la Organización Internacional

del Trabajo y los Acuerdos de San Andrés Sakam Chem de los Pobres.

signature

******************************************************************************

secretario@segob.gob.mx
ofproc@pgr.gob.mx
secparticular@chiapas.gob.mx
secretario@secgobierno.chiapas.gob.mx
raciel.lopez@pgje.chiapas.gob.mx
uejasoacnudhmexico@ohchr.org
oacnudh@ohchr.org
cidhoea@oas.org
******************************************************************************

Traduction du texte :
Depuis (mettre le lieu d’envoi, par exemple la France)
Nous exigeons que la vie et l’intégrité personnelle des femmes, des hommes et des enfants soient garanties. Nous exigeons que le dialogue soit privilégié afin d’éviter tout acte de répression contre nos compagnons et compagnonnes en lutte pour la défense des droits qui leur reviennent. Nous exigeons le respect de l’autonomie et du droit à la libre détermination du peuple indigène de San Sebastián Bachajón, en accord avec l’article 2 de la constitution des États-Unis du Mexique, avec la Convention 169 de l’Organisation internationale du Travail relative aux peuples indigènes et avec les Accords de San Andrés Sakam Chem de los Pobres.


*********************************************************************

Résumé :
Le 2 février 2011, le gouvernement mexicain a exproprié par la force une surface de terre appartenant au terrain communal de San Sebastián Bachajón, sur lequel passe un chemin conduisant au « Centre Écolo -Touristique « Cascades d’Agua Azul » qui se trouve au village voisin du même nom, dans la commune de Tumbalá, Chiapas, Mexique. Cette destination touristique reconnue au niveau mondial, fait partie d’un méga-projet que le gouvernement mexicain essaie de mettre en route : le « Centre Intégralement Planifié Palenque (CIPP) ». Sur la dite surface, les paysans communaux adhérents à la Sixième déclaration zapatiste avaient construit un péage (autogéré), une salle de réunion et des toilettes publiques. Le gouvernement mexicain les en a ensuite expulsé avec violence et contre leur gré, sans consultation ni mandat préalable. La surface de terre a été alors expropriée et surveillée par plusieurs corporations policières, jusqu’à l’aube du 21 décembre 2014, quand la terre fut récupérée par l’organisation du terrain communal de Bachajón.

Le commissaire « ejidal » officiel Francisco Guzmán Jiménez a collaboré avec le gouvernement pour la remise des terres, et actuellement son successeur Alejandro Moreno Gómez et le Conseiller officiel de vigilance Samuel Díaz Guzmán collaborent dans le même sens, avec le gouvernement mexicain, sans prendre en compte la volonté du village, prétendant ainsi remettre encore une fois nos terres aux mains du gouvernement fédéral et de l’état.

*********************************************************************

*********************************************************************

ou remplissez les formulaires ici

leurs armes sont des bâtons: quel courage il leur faut pour se battre pour récupérer leurs terres et pour se défendre.

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Le chiapas en lutte, #indigènes et indiens, #Bachajon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article