Guatemala : La cérémonie de la Paach

Publié le 29 Décembre 2014

Guatemala : La cérémonie de la Paach

Atzun Toklen Qtxu nan Pa’ch

Identifié dans la langue mame par « El pregon y el baile de la Paach » (la proclamation et la danse de la Paach).

C’est le comité pro-madre maiz qui est formé par les détenteurs de la cérémonie qui fait vivre cette tradition soutenue par la communauté.

La célébration a lieu dans le centre de San Pedro Sacatapequez.

Une marche est effectuée dans les rues avec des arrêts aux endroits où se dressent des croix considérées comme sacrées : Cruz Blanca, Cruz de la Madre, Cruz de San Sebastian, Cruz de la Bautista.

Autrefois, le parcours suivait les quatre collines qui entourent la municipalité et où se déroulait la cérémonie maya d’où on invoquait les créateurs Tz’akol, Bitol, Alom, K’ajolom.

Il s’agit d’une cérémonie de vénération au maïs à la mère terre, une tradition maya ancestrale qui fait partie intégrante de la cosmogonie maya et se fonde sur le Popol Vuh, le livre sacré de la création maya.

Le maïs tient une place prépondérante dans la création des premiers êtres humains :

« La chair n’était faite que de maïs jaune et de maïs blanc, les jambes et les bras humains n’étaient faits que de pâte de maïs ; cela venait de nos pères primitifs. » Poplvuj (sam 2011)

Cette cérémonie renforce l’identité de la communauté de San Pedro et sa pratique renforcé également le savoir communautaire, le respect de la nature et sa conservation. Socialement elle sert de cohésion et encourage le respect de la diversité culturelle.

Un lien est fait entre le processus naturel de récolte du maïs et le processus de gestation chez la femme.

La musique traditionnelle lui donne sa valeur culturelle. La musique est rythmée par les instruments de musique, marimba et tum un instrument à percussion comme un xylophone.

Les ponchos portés par les danseurs représentent la pureté physique.

La gastronomie suit également le rythme à travers la transformation du maïs en nourriture, la présence de fleurs jaunes, vertes, blanches et violettes qui représentent la nature, la paix, la vie et l’harmonie.

Ce les anciens qui sont participent à la cérémonie, les parlamenteros qui pratiquent celle-ci depuis 60 ans, 40 ans ou 10 ans.

Le joueur de tambour est le nouveau membre et toujours le plus jeune.

La cérémonie de la Paach a été classée en urgence au patrimoine culturel et immatériel de l’Humanité en 2013 sous le titre : La cérémonie de la Paach.

Source : unesco

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Très bon article, il faudrait cependant préciser les différents rôle répartissant les différente personnes dans la cérémonie et ce que sont les "Paach"
C
Si vous souhaitez participer ou améliorer cet article, c'est avec plaisir que je prendrais vos remarques . Je n'ai pas toutes les connaissances nécessaires hélas et j'essaie à travers ce blog de montrer des éléments du savoir-faire des peuples, certes succinctement avec ce que je trouve en accès libre sur la toile.<br /> Merci de votre intérêt<br /> caro