Plume de quetzal pour écrire avec tes mots

Publié le 18 Novembre 2014

Plume de quetzal pour écrire avec tes mots

Où vas-tu chercher les mots

Calculés rangés parfaitement

Dans la rime-unisson

De tes poèmes –nutriments ?

Les puises-tu au fond du puits

En pierres de silex taillées

Au fond sans fin qui court

Sous la terre notre mère

Et sans détour ?

Ou les as-tu recueillis sur un galet

Gravé

Par les hommes d’hier nos ancêtres

Ceux qui avaient le pouvoir gardé ?

Où vas-tu chercher les jolies combinaisons

Qui marient le maïs à la pierre du pilon

Et le manioc à la presse équivoque ?

Existe-t-il une source

A laquelle tu abreuves ta connaissance

Et la pertinence de tes propos ?

Existe-t-il une muse là-haut

Qui te dicte à l’oreille

Cette musique aussi belle ?

Où vas-tu chercher les mots

Qui donnent le goût du voyage

Habillant d’une cape sans nuage

La vie d’iode brûlé par les maux bafoués :

Ils coiffent la frange de l’espérance

Dans le visage-transhumance

Et dessinent sur les joues du futur

De petites moustaches au poil dur

Qui rigolent tout doucement

Sous la cape du poète –artisan.

Carole Radureau (17/11/2014)

****

Ce texte ci-dessous est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Ce qui est vrai avec les poètes, c'est qu'ils parlent toujours avec leur coeur !
C
Oui pour ce poème, c'est bien ça.<br /> <br /> Bises colorées aux plumes de quetzal