La santé est-elle une marchandise? Projection du film "Cancer Business mortel à Antibes le jeudi 27 novembre 2014 en présence du Docteur Delépine, cancérologue, responsable de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital de Garches (APHP*).

Publié le 25 Novembre 2014

Cet article est reposté depuis Le blog de Lucien PONS.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour Michèle,

Heureusement que certains médecins sont encore assez proches de l'homme pour dénoncer cela, cette course au profits et cette marchandisation de la santé. C'est vrai que l'on en rencontre pas si souvent que ça et je pense que tu as certainement étudié cela de plus prêt que moi qui, comme tu me connais aies plutôt tendance à les éviter. Quand on voit également les propagandes pour les vaccins nouveaux on se doute bien que ce seront les premiers qui s'y colleront qui joueront le rôle de cobaye. Je dis cela sans tomber dans le piège des anti-vaccins car la vaccination est nécessaire mais pour dire que dès qu'un lobby met un nouveau truc sur la table, chacun s'emploie à la faire fructifier .
Ce n'est pas évident non plus de sortir du discours officiel. Chez moi, dans ma famille, je choque quand je dis que je n'ai pas envie de finir le reste de mes jours à me faire dépister pour toutes les maladies potentielles que je suis sensée porter (et la liste s'alourdit d'année en année). Je suis souvent en bute entre la raison conformiste et la mienne et parfois j'ai l'impression de ne plus avoir mon libre-arbitre. Et cela malheureusement pousse les gens comme moi à refuser tout d'un bloc.

Merci d'être venue en parler.

Bises

caro
M
Oui, c'est certain, la santé est une marchandise et le discours du Dr Nicole Delépine, que j'ai étudié avec attention dernièrement, me parait tout à fait réfléchi et cohérent, et confirme ce que nous constatons chaque jour pour nous-même et autour de nous, médicalement parlant.
Je ne connais pas ses opinions politiques mais elle dénonce, à l'évidence, la marchandisation de l'humain et nous donne à réfléchir sur la dérive de cette société où rien ne peut être fait s'il n'y a pas du profit à la clé.
Même si, dans le domaine de la santé, on est bien obligés d'en passer par la volonté des lobbies qui la gouverne, le Dr Delépine nous aide à réfléchir par nous-même pour ne pas adhérer aveuglément au discours officiel qui nous est asséné à grands coups "publicitaires" pendant qu'on détruit, par ailleurs, les fondements de notre politique de santé.