Flavio Dino (PCdoB) est le premier gouverneur communiste élu au Brésil

Publié le 6 Octobre 2014

C'est un dimanche historique pour l'Etat du Maranhão (6 millions d'habitants, au nord du Brésil) et pour le Parti communiste du Brésil (PCdoB). Le candidat communiste Flávio Dino est élu gouverneur du Maranhão avec 64.02% des voix, contre 32% pour son challenger - article et traduction Nico Maury
 
 
Flavio Dino (PCdoB) est le premier gouverneur communiste élu au Brésil
 
L'élection de Flávio Dino marque le début d'une nouvelle ère dans l'Etat du Maranhão, cette victoire a aussi un impact dans tout le Brésil. Cette élection représente la fin d'une des plus anciens cycles politiques du pays. Le candidat communiste Flávio Dino est élu gouverneur du Maranhão avec 64.02% des voix, contre 32% pour son challenger 

Qui est Flávio Dino ? 

A 46 ans, Flavio Dino est le premier gouverneur élu appartenant au PCdoB (Parti communiste du Brésil) . Avocat et professeur à l'UFMA (Université Fédérale du Maranhão), Flavio vit à São Luis, il a milité dans le mouvement étudiant puis syndical. 

Il présidé l'Association nationale des juges fédéraux (Ajufe) et est secrétaire général du Conseil national de la Justice (CNJ). Le juge a renoncé à sa carrière à l'age 38 ans pour se consacrer à la politique. 

Il est élu député fédéral pour le PCdoB. En 2011, est devient président de l'Embratur, l'organisme chargé de la promotion du tourisme du Brésil à l'étranger, sous sa gestion cet institut génère 1 million d'emplois. Son élection comme gouverneur met fin à 50 ans d'alternance politique dans le pays.

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Brésil, #cocos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Heureusement que tu veilles au grain, Caro, (avec Roger) pour nous annoncer les quelques bonnes nouvelles politiques du moment, qui, bizarrement ne semble pas intéresser une partie du monde progressiste ... Mais, pour certains, il doit y avoir les "bons" et les "mauvais" communistes ! Ou est donc passée l'universalité de la théorie communiste ?
C
Bonjour Serge,<br /> <br /> En fait j'étais quand même à l'affût des résultats parce que je me suis faite une petite frayeur sans que j'en parle à personne car j'ai vu passer sur FB quelques soutiens d'indiens brésiliens à Marina et ça m'a bien contrariée et j'étais inquiète d'un revirement de situation qui serait logique vu la politique menée par Dilma par rapport aux peuples et à l'environnement.<br /> Et tu vois, grâce à Nicolas qui est toujours un camarade précieux au sujet de l'international et parce qu'il traduit aussi très rapidement de telles infos, on peut pousser un OUF ! ne serait-ce que sur cette première d'un gouverneur communiste. Le département du Maranhao comporte pas mal de peuples indigènes et il est ciblé par les multinationales. Par exemple c'est dans cet état que le peuple ka'apor s'est mis en guerre contre les bûcherons illégaux. Ce sera très intéressant de voir si une évolution en bien de cette problématique peut voir le jour avec un gouverneur communiste. En tout cas, je pense que j'en entendrais parler.<br /> Oui en effet, l'universalité communiste n'est plus très présente. Je crois pour ma part que lorsque l'on a le coeur coco, ce genre de nouvelle nous remplit de bonheur et d'espoir. Pas besoin de voir plus loin, c'est une victoire et c'est bien car on en si peu de raisons de se réjouir hélas.<br /> <br /> Bises et bonne journée à vous deux<br /> <br /> caro