Harfang de la paix ! A la rescousse !

Publié le 12 Septembre 2014

Harfang de la paix ! A la rescousse !

image MPF

**

Le bruit des bottes

Le bruit des chars

Les crampons

Résonnent sur les dalles du désespoir

Les chenilles

Roulent dans les boues des soirs sans lendemains.

Le tambour bat :

Accourent les vautours.

Le clairon tonne :

Accourent les charognards

Alléchés par le sang qui s’épand

S’épand tant et tant dans le noir.

L’orage tonne :

Au loin les grenailles sont tombées

Dans les chairs les balles juchées

Et dans les murs de pierre

Les brèches sont un peu plus grandes.

Harfang de la paix !! A la rescousse !!

Tes blanches plumes tendres et futiles sous la coupe

Ton bec crochu ne laissera pas parler

Le feu de la guerre

Ses gros mots crochetés.

D’un coup de tes ailes de lune et de froid

Vole dans leurs plumes de fer et d’effroi

Effraie le mal qui sans cesse s’incruste

Sur la terre en folie la terre en furie

Qui ne sait qu’opposer, opposer

La mort contre la mort,

Qui ne sait qu’imposer, imposer

La mort pour le fric

La mort pour la terre,

La mort pour la haine,

La mort-injustice,

La mort pour le pouvoir,

La mort politique,

La mort corruption,

La mort religion,

La mort patriotique,

La mort fanatique,

Et la mort patriarcale,

La mort insupportable.

Il faut au moins UNE harfang

Pour assurer la paix

Sur cette terre au sang mauvais.

Carole Radureau (11/09/2014)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Les oiseaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article