Les bloggeurs pris en otages par le système

Publié le 20 Août 2014

Les bloggeurs pris en otages par le système

Vous constaterez comme moi qu'overblog a réussi à nous imposer sa publicité malgré le bloqueur de pub adblock.

On est bien peu de choses sur la toile mais pour ma part je n'ai jamais eu l'impression de n'être autre chose qu'un cobaye de l'internet.

Cela peut paraître très risible pour le moment ce que les blogueurs de cette plateforme vivent actuellement : mépris, forçing, manque de communication, impression d'être des dindons de la farce.

Mais je pense que cette expérience, cette farce rigolote pour les puissants n'est que l'expérimentation de ce que chaque consommateur de l'internet vivra très prochainement.

On a jamais été dupes de la main-mise du système sur la "dépendance" du consommateur d'internet.

Quand chacun d'entre nous aura bien profité sans trop débourser de ce système, il faudra que chacun mette la main au porte-monnaie pour se garantir un semblant de liberté et de dignité et pouvoir dire : J'ai des valeurs et j'entends qu'on les respecte.

C'est simplement un peu plus complexe pour celui qui s'exprime sur la toile via les blogs ou les réseaux que pour celui qui est lecteur.

Overblog doit revoir sa copie

En effet dans la propagande servie pour attirer le futur blogueur et encore sur toute la galaxie internet on peut lire ceci :

OverBlog propose une démarche axée sur la simplicité, permettant aux personnes sans connaissances techniques de créer leur blog sur le site, en leur proposant ces fonctionnalités :

  • créer un blog gratuit et sans publicité imposée
  • gestion en mode simple adapté aux débutants
  • gestion en mode avancé pour les personnes confirmées
  • la possibilité de rentabiliser son blog grâce à un « Partenariat Droits d'auteur »
  • être visible sur un portail d'information et optimiser son référencement
  • une offre payante Premium qui comporte l'achat d'un nom de domaine et des options supplémentaires

En début d'année les choses changent pour nous autres avec déjà un premier forçing concernant le hub social qui nous avait permis de diffuser des articles sur FB.

A présent c'est le passage en force de la pub pour ceux qui n'ont pas encore pris la fonction premium, c'est-à-dire environ 50 euros par an pour garantir sa sécurité et que la plateforme masque la publicité du blog qui est sensée rapporter un peu de sous au blogueur grâce à un partenariat en droit d'auteur (d'après que c'est vraiment minime).

Personne n'en a parlé alors mais overblog a été racheté en avril 2014 par WEBEDIA.

Kicéti ce webedia ?

Entreprise spécialisée dans les médias en ligne.

Elle possède les sites allociné, plusieurs sites de l'ensemble Pure , terrafemina, 750 gr.com.....

En 2013 webedia est acquise par FIMALAC et devient la filiale spécialisée dans les médias internet du groupe.

Comme de fait tout s'enchâine très vite :

- juillet 2013 : fimalac achète le site allociné pour une somme de 67 millions d'euros

- octobre 2013 : fimalac rachète 50 % du capital de kyro, filiale de France billet qui lui permet d'augmenter ce capital et de se porter acquéreur de la société datasport (société spécialisée dans la gestion de la billetterie sportive)

- novembre 2013 : fimalac achète newsring et youmag

- décembre 2013 : achat du site culturel exponaute

- avril 2014 : webedia achète la plateforme overblog pour une somme non connue

- juin 2014 : webedia achète jeux vidéo.com

- juillet 2014 : webedia achète l'entreprise allemande movepilot

«On va amener nos audiences pour permettre de vendre de la billetterie et des produits dérivés», confie Cédric Siré. Parmi les activités de Fimalac, il y a en effet la production d'artistes (Johnny Hallyday, Céline Dion, Gad Elmaleh...) ou de spectacles («Robin des Bois» avec Matt Pokora) ainsi que la distribution via sa société Vega (Zenith, Arena).

Webedia compte apporter son savoir-faire en matière de relation avec les marques, via le «brand publishing» et le «brand entertainment». Le site Get the look, consacré à l'actualité des tapis rouges, a ainsi été créé pour L'Oréal. Le groupe, qui compte quarante journalistes et soixante rédacteurs sur 200 salariés avec Terra Femina, propose de «transformer les marques en médias». Il tire la moitié de ses revenus du conseil - outre la publicité - et se vend comme un expert de la production et du référencement de contenus.

SOURCE

Dans ma lecture, je vois un gros mot que je ne connais pas : brand publishing !

Kicéti brand publishing ?

Selon la définition (car il y a une définition pour les vilains gros mots en anglois) :

Locution anglaise utilisée en publicité pour définir une stratégie marketing basée sur la fédération d'une audience. Le brand publishing consiste à aller chercher les internautes qui ont tapé des mots clés liés à une marque.

Vous avez déjà dû constater comme moi qui ne suit pas une lumière comme les pubs étaient ciblées par rapport à nos centres d'intérêt. Ceci porte un nom, ben oui !!

Et celui-ci du brand entairtainment ?

Nouvelle forme de communication, distincte du sponsoring, ou du placement de produit, le branded entertainment se définit par du " Contenu dérivé de l'industrie du divertissement (TV, musique, cinéma, jeux vidéo, etc.) dans lequel une marque est impliquée, soit dans sa création, soit dans sa production, soit dans sa diffusion et idéalement les trois" De la télévision à twitter, en passant par le web, les marques doivent engager la génération C pour " créative ", "communicante ", " collaborative " mais surtout " connectée "

Et kicéti ce FIMALAC ?

Financière Marc Ladret de Lacharrière

société holding fondée et dirigée par le milliardaire du même nom.

3 pôles d'activités :

- immobilier (north colonnade)

- hôtellerie de luxe et casinos (GLB, SFCM)

- secteur du divertissement (Gilbert Coullier, auguri, vega)

Chiffre d'affaire 2009/2010 : 608.9 Meuros

Action fimalas cotée sur le marché euronext Paris.

Sur stratégie.fr du 20 janvier 2014 on peut lire cela :

Fimalac veut devenir le premier groupe média numérique français

20/01/2014

Dans une interview au Monde, Marc Ladreit de la Charrière, président du holding financier Fimalac, déclare vouloir faire de sa société le premier groupe média numérique français «tant en termes d'audience que de chiffre d'affaires».

Depuis mai, Fimalac multiplie les acquisitions dans le numérique (Allociné, Webedia, Newsring,750g, Youmag, etc.), pour un total d'environ 100 millions d'euros, indique Marc Ladreit de la Charrière au Monde, dont 67 millions pour Allociné. «Au 31 décembre 2013, nous nous retrouvons quatrième groupe média numérique français», assure-t-il. Avec son volet divertissement, le groupe totalise 50 millions d'euros de chiffre d'affaires. «L'objectif est d'atteindre 100 millions d'euros en trois ans», a-t-il précisé.

Les bloggeurs pris en otages par le système

image

Pour faire court, vous l'aurez compris, on nage dans l'océan infecte du capitalisme .

Le requin a besoin de vitamines .

Quatre solutions existent pour le blogueur militant qui a des valeurs (bien mises à mal par le système ):

1. Migrer sur une autre plateforme (sans pour autant avoir la garantie qu'il ne va pas "emmener" sa pub derrière lui. Sans pour autant avoir la garantie que son contenu ensuite pourra à nouveau être migré ailleurs, dans l'au-delà très certainement).

2. Payer l'option premium et ainsi permettre au requin d'engranger encore plus de vitamines pour racheter encore et encore toute la planète internet.

3. Rester et subir.....quitte à permettre au requin d'engranger encore des vitamines avec la pub mais à quel niveau cela rapporte-t-il ? Tout dépend de l'audience du blog. Cocomagnanville a un bon ratio, cuoredileone mon blog de chats ne leur rapportera pas grand chose.

4. Arrêter définitivement de bloguer......c'est très tentant. Mais hélas, c'est encore le capital qui y gagne en mettant sur la touche les blogs militants. On a quand même réussi à bouger des lignes avec les médias sociaux ses dernières années, cela ne nous permet pas de penser à baisser pavillon.

Je réfléchis toujours à ma solution.

Je pourrais fort bien me contenter de cette solution publicitaire qui,si elle n'est pas agressive peut se couler dans notre contenu.

Mais non, ce qu'il y a derrière et que je vous ai décrit succinctement est bien trop sale.

On est peu de choses dans ce monde de merda.......un airfix, une fourmi, et pourtant quand la masse se réunit elle peut faire de belles choses !!

Notre combat militant à nous, il n'est pas sur les barricades ou dans le maquis, il est au quotidien dans notre mode de vie, dans notre mode de communication à chercher de rester en accord avec les valeurs que l'on défend, à chercher à imposer et défendre notre liberté d'expression.

C'est un combat qui n'est pas physique, parfois c'est plus simple.

On ne finira pas le dos au mur des fédérés.

On ne tombera pas sur la barricade de la Commune ensanglantée.

On finira carpette ou bien mauviette, on finira une balle dans la tête...que sais-je encore !!

On finira par l'avoir ce capital et ses valets, enfoirés qui ne pensent qu'aux profits.

Hasta la victoria siempre !!

Et merde à la pub !!

Caroleone dite caro dite encore Carole Radureau pour les intimes.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
oui, je vois que les blogs d'over-blog sont envahis... pas très agréable mais je passe sans m'arrêter. Pour l'instant je n'en ai pas sur eklablog mais cela va-t-il durer ?
C
Bonjour Monique,

C'est moins agressif que les pompiers de la semaine dernière mais ça prouve qu'adblock a ses limites....il faut dire que tout le monde s'y est mis ses derniers jours et les autres ont trouvé une alternative. Alors, il existe des codes à mettre dans l'html du blog mais pour ça il faut quand même bien maîtriser la chose.

Je ne voudrais pas être pessimiste mais à mon avis on sert de laboratoire d'expérimentation et si ça marche bien un jour ou l'autre les autres plateformes vont suivre.

Il faut en profiter le temps que ça dure sans pub ensuite c'est une épine dans le pied.

Amitiés

caro