Espèces menacées : L’ours à lunettes

Publié le 31 Août 2014

Espèces menacées : L’ours à lunettes

image Biopics

Nom latin : tremarctos ornatus

Famille : ursidés

Il est la seule espèce du genre tremarctos.

Il est le seul ursidé présent en Amérique du sud.

Il doit son nom aux marques blanches autour de ses yeux qui forment comme des lunettes.

Statut de conservation UICN : vulnérable (en 2007 il restait environ 2000 individus. Chiffre qui est prévu en baisse –20%) lors des dix prochaines années par manque de ressources pour l’espèce et diminution de l’aire d’occupation).

C’est l’espèce d’ursidé la plus rare et la plus menacée au monde. Un survivant de la dernière période glaciaire et qui est doté d’une protection aux grands froids très efficace.

Son plus proche parent dans la famille des ursidés était l’ours à face courte (Amérique du nord) qui a disparu lors de la dernière glaciation.

Statut CITES : indexe I

Espèces menacées : L’ours à lunettes

image Shadowxfox

Localisation :

Andes : Panama, Venezuela, Equateur, Colombie, Bolivie, Pérou, Argentine.

Habitat

Il vit en haute altitude sur un territoire de 16.000 hectares. Sa fonction écologique est très importante en permettant aux forêts de se régénérer en dispersant les graines contenues dans son alimentation.

Description

Il est l’un des plus grands mammifères terrestres d’Amérique du sud avec le tapir.

Sa longueur : 1.50 à 1.80m

Sa hauteur au garrot : 80 cm

Le poids des mâles : 100 à 175 kg

Le poids des femelles : environ 70 kg

Sa fourrure est noire, certains animaux sont parfois bruns ou rougeâtres

Le contour des yeux est marqué par des anneaux blanchâtres. Le blanc est parfois répandu sur le museau, la gorge et le poitrail.

Sa démarche est plantigrade, le talon et l’orteil touchant la terre quand il marche.

Longévité : 20 à 40 ans

Prédateurs : puma, jaguar, ours mâles adultes

Son mode de vie

C’est un ours qui grimpe très facilement aux arbres, il est arboricole et peut rester plusieurs jours dans ces derniers sur lesquels il se fabrique des plateformes pour dormir et manger.

Ses griffes sont bien adaptées pour grimper aux troncs d’arbres.

Il aime les forêts denses humides.

C’est un animal solitaire qui ne vit en couple que pour la reproduction.

Ils communiquent entre eux par des grognements, des roucoulements, parfois des mimiques et des postures variées. Ils possèdent plusieurs sortes de vocalisations destinées aux jeunes ou pour la reproduction.

***

image ci-dessous Mike Peel

Espèces menacées : L’ours à lunettes
Espèces menacées : L’ours à lunettes

image Ineuw

Alimentation

C’est un omnivore à tendance végétarienne. Ses molaires plates lui permettent de manger des cactus, des noix de palme, des bulbes d’orchidées. Il passe sa journée à la recherche de nourriture.

Il apprécie la canne à sucre, le maïs, les baies, les fleurs.

5 à 7% de son régime est constitué d’animaux : lapins, souris, oiseaux, lamas.

Reproduction

Elle se fait au printemps (avril à juin), alors ils restent en couple pour cette période.

La femelle doit ensuite consommer beaucoup plus d’aliments en prévision des réserves pour la grossesse.

La maturité sexuelle : 4 à 7 ans

La durée de gestation : 5 à 8 mois

La portée : 1 à 2 oursons entre novembre et février qui pèsent de 200 à 500 grammes, sont nus et aveugles le premier mois de leur vie.

Ils restent avec leur mère dans une aire qu’elle a construit dans les arbres jusqu’à l’âge de 1an.

Ce qui le menace :

-Déforestation massive pour implantation de terres agricoles

-La chasse pour sa viande

-La chasse pour sa fourrure

-La chasse pour sa bile, sa graisse utilisée en médecine traditionnelle

-Les empoisonnements de la part des paysans car il peut s’attaquer aux espèces domestiques lorsqu’il n’a pas assez de nourriture

Espèces menacées : L’ours à lunettes

image Gelber21

Ce qui est fait pour le protéger, le préserver

Réserve écologique de Chaparri

Elle a été créée en 2001 pour la protection de la faune d’Amérique du sud. C’est le premier parc de préservation privé du Pérou. Des animaux endémiques tels l’ours à lunettes, le guanaco, l’ocelot, le tapir, le condor des Andes, la pénélope à ailes blanches y sont présents.

Sept ours à lunettes ont été introduits dans la réserve.

L’ours à lunettes a fait l’objet d’une campagne de sensibilisation auprès des populations locales afin qu’elles cessent de le persécuter : la campagne menée depuis 1998 a été une grande réussite.

Programme d’élevage européen

Les ours à lunettes font l’objet d’un programme d’élevage européen (EEP) auquel Thoiry participe. Tous les ours du programme sont répertoriés dans un studbook qui permet de suivre leur généalogie et de planifier la reproduction en évitant les risques de consanguinité.

Où voir des ours à lunettes en France ?

-Zoo de Thoiry (78)

Sources : wikipédia, manimalworld.net

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
il a l'air sympa comme ça mais je ne me fierai pas à l'approcher... ce n'est pas moi qui irais le chasser, je le laisserais tranquille !
bonne nuit !
C
Bonjour Monique,

Comme toutes les ptites bêtes sauvages il ne faut pas s'y fier (et même de celles domestiquées, il ne faut jamais être dupes). Ce n'est pas lui le marchand de sable dans son nuage mais il est drôle avec sa bouille de clown. C'est quand même le seul ours d'Abya Yala, ça méritait qu'il figure ici.
Belle journée

caro