Pérou : La civilisation nazca

Publié le 24 Juillet 2014

Pérou :  La civilisation nazca

image ci-dessus

Culture pré-incaïque du sud du Pérou.

Epoque : -200 à 600 après JC

La civilisation de nazca se développe à partir de la culture paracas datant de l’époque antérieure appelée période chavin (horizon ancien).

Elle est célèbre par ses géoglyphes tracées dans le désert proche de Nazca mais aussi pour ses céramiques et ses aqueducs.

Leur zone d’influence allait de la côte du Pacifique jusqu’à Ayacucho (est des Andes) et de Pisco à Arequipa (du nord au sud).

Parallèlement à la civilisation nazca se développe la civilisation mochica au nord du Pérou.

Divisions des époques de la culture nazca

-Proto-nazca : 200 à 100 avant JC

-Nazca initial : 100 avant JC à 200

-Nazca moyen : 200 à 300

-Nazca tardif : 300 à 600

Pérou :  La civilisation nazca

image prosopis nigra ​Abestrobi

L’agriculture

Ce peuple a pratiqué une forme d’agriculture intensive dans les vallées étroites des affluents du Rio Grande de Nazca et dans la vallée d’Ica.

Ils avaient élaboré un réseau d’aqueducs souterrains dont certains sont encore utilisés de nos jours.

Leur agriculture utilisait un système d’irrigation utilisant les canaux et des systèmes de galeries drainantes sous les lits des rivières.

Ils plantaient de nombreux caroubiers (prosopis nigra ou algarrobo ou encore huarango) dont les racines fixaient le taux d’azote dans le sol, en tant que fertilisant. De grandes plantations de caroubiers étaient réalisées.

Le bois servait comme bois de chauffe et d’œuvre, le feuillage et les gousses pour le cheptel.

Ils plantaient également dans leurs parcelles du coton, pommes de terre, haricots, melons, avocats, arachides, poivre.

Les espaces ouverts créés par les plantations diverses ont malheureusement précipité leur déclin car lors des catastrophes climatiques provoquées par El Niño, les grandes crues se sont étendues sans limite jusqu’aux fondations de la civilisation.

****

image ci-dessous irrigation nazca BetacommandBot

Pérou :  La civilisation nazca
Pérou :  La civilisation nazca

Quelques traces de leur mode de vie

Leurs habitations se situaient aux limites du désert afin de préserver un maximum de terres cultivables. Ils vivaient dans des huttes au toit de chaume.

Ils pratiquaient également la pêche avec des filets et la chasse au phoque.

Les pratiques rituelles comprenaient la momification, seulement des nobles et plus souvent pour les femmes.

Déformations crâniennes

Pour des raisons d’esthétique très certainement, les crânes étaient déformés au fil du temps et les nouveau-nés étaient équipés d’un déformateur en cuir pendant une période d’un an contraignant la croissance du crâne vers le haut.

***

image ci-dessous momies BetacommandBot

Pérou :  La civilisation nazca
Pérou :  La civilisation nazca

image Ed88

Cahuachi

C’était un centre cérémoniel à six kilomètres de Nazca qui surplombait les géoglyphes. Le site contient plus de quarante monticules avec des structures en adobe. Il est supposé être un site de pèlerinage. La plus grande pyramide comportait six terrasses superposées dépassant 20 mètres de hauteur. Pendant les cérémonies religieuses, les têtes des ennemis étaient coupées et préparées comme trophées puis enfouies.

Les ruines de Cahuachi sont restées bien conservées car juste avant leur déclin, les nazca ont pris soin d’enfouir rituellement la cité en enveloppant tous les bâtiments sans une couche d’argile.

Pérou :  La civilisation nazca

image le chien (qui est un jaguar Colegota)

 
Les géoglyphes, la montagne et le désert comme tableaux géants

Ils sont classés au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1994 sous le titre : Lignes et géoglyphes de Nasca et pampas de Jumana.(vidéo unesco)

Environ 700 figures sont tracées sur dans le désert de Nazca sur une surface de 450 km2, gravés dans le sol ou dans la montagne.

Il y a des figures représentant des animaux : singe, colibri, condor, jaguar, araignée, pélican, héron…

Les animaux représentent des divinités animales du panthéon religieux des nazca.

Et des figures géométriques ; lignes, spirales, trapèzes, triangles, ellipses.

Les oiseaux (colibri, condor) représentent des oiseaux invoqués pour favoriser la pluie.

****

image ci-dessous le colibri qui mesure 50 m de long BjarteSorensen

Pérou :  La civilisation nazca
Pérou :  La civilisation nazca

image Chronus

Rituel chamanique

Les figures représentées dans les géoglyphes sont associées au chamanisme et se trouvent proches des sites préhistoriques d’art rupestre présentant des images similaires. Les chamans entraient en contact avec leur animal de pouvoir grâce aux substances hallucinogènes, pratique toujours courante de nos jours en Amérique latine.

Il existe pas mal de théories pour expliquer le phénomène, les questions ne manquent pas d’interroger les hommes depuis des siècles mais ce qui est avancé c’est que ce site pourrait être relié à l’eau, matière précieuse dans la région.

Le procédé

Les nazca se servaient certainement de procédés géométriques simples tel le carroyage qui est une technique de quadrillage utilisée en topographie. 300 pieux trouvés près du grand rectangle semblent confirmer cette théorie du carroyage : dessin quadrillé reporté sur le sol où l’on a pris soin de tirer des cordages qui reproduisent les mêmes carrés à une plus grande échelle.

Le sol sur lequel ils se dessinent est couvert de cailloux que l'oxyde de fer a colorés en rouge. En les ôtant, les nazcas ont fait apparaître un sol gypseux grisâtre, découpant les contours de leurs figures.

C’est évidemment vu du ciel que l’on a la meilleure définition de l’ensemble du site.

Pérou :  La civilisation nazca

image Daderot

Les céramiques

C’est ce dont on connait le mieux à propos de cette civilisation, aussi bien du niveau de la sophistication que de celui du symbolisme.

Ce sont principalement des objets utilitaires qui étaient assez ternes au début de la civilisation et qui deviennent d’une grande richesse polychrome ensuite (nazca moyen et tardif). Les couleurs chaudes ont la préférence, rouge, marron, jaune, violet puis aussi le noir et le blanc.

**

images ci-dessous BetacommandBot

Pérou :  La civilisation nazca
Pérou :  La civilisation nazca
Pérou :  La civilisation nazca

image

 

Neuf phases se succèdent :
  • 200 avant JC : fin de la période de l’horizon ancien , inspiration des thèmes mythiques des paracas avec des sujets naturalistes, fruits, végétaux, personnages, animaux.
  • Phases I, III et IV : réalisme croissant, dessins appliqués sur fond rouge foncé ou blanc.
  • Nazca V : thèmes religieux et mythologiques, plus des démons des têtes sans corps.
  • Nazca VI et VII : thèmes militaires, portraits de personnages importants, influence de la civilisation mochica et de celle de Tiahuanaco.
  • Nazca VIII : figures disjointes, iconographie plus abstraite.
  • Nazca IX : moins de richesse dans les détails, s’achève vers l’an 600.

Les céramiques de Cahuachi avaient quand à elles des fonctions cérémonielles.

Pérou :  La civilisation nazca

image Yiyi

Les textiles

Ils confectionnaient de magnifiques textiles brodés et tissés utilisant les thèmes représentés sur les céramiques. La laine provenait des lamas et des alpagas venant d’Ayacucho et le coton était également tissé.

Ils ajoutaient parfois des plumes, des aiguilles de cactus.

La teinture était naturelle d’origine végétale ou animale (chenilles pilées), les pigments étant fixés avec l’urine.

Le climat très sec de la région a permis une bonne conservation de ses textiles.

manteau à bordure de danseurs proto-nazca  Paname-IV

manteau à bordure de danseurs proto-nazca Paname-IV

Le déclin de la civilisation

Après des siècles d’existence, la civilisation décline rapidement vers 350 : le déclin est expliqué par la perte de confiance en leurs dieux et en leurs croyances suites aux catastrophes naturelles destructrices rencontrées avec le phénomène El Niño : inondations et séismes en particulier.

Pendant quelques siècles encore après ces phénomènes on rencontre encore des nazcas puis il seront assimilés ensuite par la civilisation huari.

Source : wikipédia

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article