Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)

Publié le 29 Juillet 2014

Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)

image ci-dessus rencontre entre le Rio Negro (noir) à gauche et le rio Solimões (eaux marron à droite) ​Delirium

**

Parce que c’est beau….et original.

C’est touristique aussi mais ça, seuls ceux qui peuvent se rendre sur place le savent.

J’aime ce genre de clin d’œil que nous fait parfois la nature dans sa grande diversité.

De quoi s’agit-il au juste ?

Tout simplement de la rencontre de deux rivières, de gros affluents de l’Amazone aux couleurs différentes qui se réunissent à Manaus.

Présentation de deux géants
Le rio Solimões

Il se trouve dans la partie de l’Amazone comprise entre le triple frontière Brésil/Colombie/Pérou et la ville de Manaus.

Provenance : il est originaire des Andes.

Sa couleur : marron (eaux boueuses)

Longueur : 1630 km

Débit : 38.000 m3/s puis 103.000 m3/s en amont du confluent avec le rio Negro.

C’est un énorme cours d’eau qui reçoit l’apport de nombreux affluents (rive droite les rio Javari, Jurua et Purus entre autre, rive gauche les rios Putumayo, Caqueta et Badajos).

C’est l’un des plus importants affluents du système amazonien.

image ci-dessous LecomteB

Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)
Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)

image M0tty

Le rio Negro (rio Guainia)

Longueur : 2250 km

Affluent de la rive gauche de l’Amazone.

Il prend sa source en Colombie (on l’appelle rio Guainia), forme la frontière avec le Venezuela et la Colombie.

Il entre au Brésil pour se jeter dans le rio Solimões au point de rencontre des eaux.

Il a drainé une partie du bouclier guyanais puis la plaine forestière amazonienne.

Sa couleur : noir.

Débit : 29.300 m3/s

C’est la plus importante rivière à eaux noires.

Ces dernières ont cette couleur car le rio Negro a une forte concentration en fer et en matières organiques dues à l’humus en décomposition. Il est très acide.

C’est le quatrième cours d’eau d’Amérique du sud après l’Amazone, l’Orénoque et le rio Madeira.

Il a de nombreux affluents.

Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)

image Immelman284

**

Le partage

Le confluent avec le rio Negro est remarquable de par la dimension très importante de la largeur des deux affluents (3 km chacun mais 10 km par endroit pour le rio Negro) et par leurs teintes contrastées.

Quand les deux rivières sont réunies elles continuent leur cours sous le nom d’Amazone.

Pourquoi les eaux ne se mélangent pas ?(ou du moins pas de suite)

Les eaux bizarrement s’écoulent sans pour autant se mélanger sur des dizaines de kilomètres.

Comme le débit du rio Solimões est plus important que le débit du rio Negro (103.000m3/s contre 29.300 m3/s), les eaux du rio Solimões passent sous les eaux noires du rio Negro et finissent par les absorber.

150 km en aval, le rio Madeira aux eaux plus boueuses encore que le rio Solimões achève le processus.

Plusieurs raisons font que les deux rivières se côtoient un certain temps .

Brésil : Rencontre des eaux (Encontro dos aguas)

image Mariordo

Les points de différences entre les deux rivières :
La température

Rio negro 28 à 30 °c

Rio Solimões 20 à 22 °c

Le taux d’acidité

Rio negro PH5.5

Rio Solimões PH 7

La vitesse

Rio Negro 2 à 3 km/h

Rio Solimões 4 à 8 km/h

Le débit

Rio Negro 29.300 m3/s

Rio Solimões 103.000 m3/s

Source : wikipédia

Rédigé par caroleone

Publié dans #PACHAMAMA, #ABYA YALA, #Brésil, #L'eau

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article