Le chaos granitique d’Huelgoat

Publié le 19 Juin 2014

 Le chaos granitique d’Huelgoat
 Le chaos granitique d’Huelgoat

image la place d'Huelgoat vers 1920 Moreau.henri

***

Lieu de légendes, forêt profonde et mystérieuse autrefois forêt de Brocéliande, l’endroit est beau et naturel.

On y sent la profondeur des siècles passés qui écrivirent l’histoire, celle des hommes mais aussi celle de l’environnement tout chamboulé tel ce chaos de pierres qui déroule ses roches tel un jeu de quilles qu’un jour des géants bouleversèrent.

Huelgoat ou le Huelgoat est une petite commune du département du Finistère en Bretagne. Elle est riche de 1605 habitants, les huelgoatains. Le nom vient des mots bretons « huel » = haut et « koat » (muté en goat) = forêt.

La ville est bâtie en 1790 près d’un ancien oppidum celtique, le camp d’Artus.

C’est un lieu renommé depuis le moyen-âge pour ses foires et marchés ainsi que par la révolte des bonnets rouges en 1675 et parce que c’est la première ville à s’être dotée en 1919 d’un maire communiste, Louis Lallouët (SFIO puis PCF). Pendant la seconde guerre mondiale il existait un important maquis FTP dans les alentours d’Huelgoat animé aux débuts par Fernand Jacq.

 Le chaos granitique d’Huelgoat

« (...) Huelgoat! Sources, ruisseaux, torrents, forêts sacrées, (...) Huelgoat! Huelgoat! Sur la bruyère desséchée,

Lorsque le vent d'hiver menait sa chevauchée,

Tout l'horizon, de Lopéret à Ruguellou,

Se rebroussait comme une immense peau de loup.

(...) Huelgoat! Le Camp Romain, le Chaos, les menhirs..

J'entends bruire en moi l'essaim des souvenirs,

J'évoque saint Herbot au pied de sa cascade, (...)

Huelgoat! Le soir descend sur la forêt. Tout bruit

S'est tu.(...) »

Croc d’argent de Charles Le Goffic

 Le chaos granitique d’Huelgoat

image minerai de gallène trouvé à Huelgoat Rob Lavinsky / iRocks.com

****

Un peu de géologie (pour les nuls comme moi)

La Bretagne occidentale est basée sur un synclinorium complexe dont la région d’Huelgoat qui est formée d’u affleurement granitique dû à l’érosion des anciens terrains sédimentaires. Le granite à cordiérite qui est fréquent dans cette région est une roche plutonique provenant de magma remonté de 3 ou 4 km de profondeur et refroidit à travers les couches dévoniennes qui l’ont cristallisé par une métamorphose de contact. Au Quaternaire, des coulées de boue ont emporté la majeure partie de l'arène granitique; seuls les blocs de granite sain sont restés en place, entraînant la formation des chaos granitiques qui font tout le pittoresque de la région

Mines de plomb argentifère

A Huelgoat mais aussi à Locmaria-Berrien et à Poullaouen, patrie des mes ancêtres bretons, il existait des mines de plomb argentifère qui ont été exploitées dès l’âge de bronze puis par les romains.La compagnie minière devient propriétaire du moulin du chaos, les mines sont exploitées entre 1750 et 1867 avec une apogée située à la fin du XVIIIe siècle. Elle cesse fin du XIXe siècle et les carrières de granite deviennent la principale activité minière. Cela mériterait un article séparé.

Le chaos

Un chaos de blocs ou de boules en géomorphologie désigne un modelé de déchaussement de blocs ou de rochers dégagés par l’érosion.

Le chaos rocheux de la rivière d’argent a été menacé par les tailleurs de pierres au cours du XIIe siècle et sauvé par la population locale à partir de 1895.

Dans la seconde moitié du XII e siècle et la première moitié du XXe siècle que s’est développé l’exploitation du granite en majeure partie pour la construction du canal de Nantes à Brest.

Dans les années 30 il y avait encore environ 150 tailleurs de pierre (piker mein) dans les carrières d’Hhuelgoat, d’origine italienne pour la plupart et en 1970 c’était encore la principale activité économique de la ville avec la carrière de Coat-Guinec encore en activité.

 Le chaos granitique d’Huelgoat
Les pierres du chaos de la rivière d’argent
  • La roche tremblante : cette masse de 137 tonnes située en pleine forêt tremble vraiment, il suffit de connaître le point sur lequel presser la pierre pour la voir bouger sensiblement. Elle a failli être menacée également par les carriers. Ses dimensions : 7 m de long, 3 m de large, 90 cm d’arête.
 Le chaos granitique d’Huelgoat

- Le ménage de la vierge (image GaMip)

 Le chaos granitique d’Huelgoat
  • La grotte du diable : on dit que c’était l’une des caches de Marion du Faouët, un chef de bande de la Cornouaille. Elle donne lieu à une légende : un révolutionnaire de Berrien s’est réfugié dans cette grotte afin d’échapper aux chouans, il alluma un feu pour se réchauffer. Puis muni d’un chapeau doté de plumes rouges et une fourche à la main il accueillit les chouans qui prirent peur en le voyant criant : « Au diable, au diable ».
 Le chaos granitique d’Huelgoat Le chaos granitique d’Huelgoat

- La mare aux sangliers (image GaMip)

 Le chaos granitique d’Huelgoat
  • La grotte d’Artus
  • La mare aux fées
  • le champignon
 Le chaos granitique d’Huelgoat
La rivière d’argent

Stêr arc’hant en breton, ou bien Fao, pont-pierre, ruisseau de la mine, c’est un cours d’eau affluent de l’Aulne, long de 18 km qui part des monts d’Arrée.

 Le chaos granitique d’Huelgoat
 Le chaos granitique d’Huelgoat
La forêt du Huelgoat

Il s’agit d’un vestige de la célèbre forêt de Brocéliande, une belle forêt domaniale de 1000 hectares où dominent les chênes et les hêtres et qui abrita pendant longtemps des sabotiers.

Elle abrite de nos jours le chaos granitique de la rivière d’argent et des dites naturels fort étranges qui ont donné naissance à des légendes populaires.

Par exemple La légende du gargantua huelgoatain une légende qui explique l’origine du chaos en pensant qu’il résulte de la dispute entre les habitants des 2 villages de Plouyé et du Huelgoat. Ces derniers se seraient battus à coups de pierres géantes et les pierres sont retombées à mi-chemin d’où la présence du chaos.

cliquer sur les images pour les agrandircliquer sur les images pour les agrandircliquer sur les images pour les agrandir
cliquer sur les images pour les agrandircliquer sur les images pour les agrandir

cliquer sur les images pour les agrandir

Le moulin du chaos

A l’origine il était destiné à moudre le grain, deux roues étant placées à côté de la route de la roche tremblante actionnaient deux meules. Il appartenait aux ducs de Bretagne (XIVe –Xve s) puis au roi de France au XVIe siècle. Aujourd’hui il abrite l’office du tourisme.

sources : wikipédia

 Le chaos granitique d’Huelgoat
 Le chaos granitique d’Huelgoat
 Le chaos granitique d’Huelgoat

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France, #Géologie chaos granitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article