Intermittents : Rien n'est réglé, tout commence.

Publié le 20 Juin 2014

M. Valls veut enfumer les chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires et tous les salariés…

M. Valls refuse d’entendre ce que les intermittents, intérimaires, chômeurs et précaires en lutte clament depuis le 22 Mars. M. Valls ne veut pas comprendre que c’est l’ensemble de l’accord Unedic signé le 22 mars qui est inacceptable. M. Valls prétend sauver les intermittents du spectacle en annonçant qu’il leur sera distribué un vague sédatif social et il se moque que 6 chômeurs sur 10 ne soient pas indemnisés. C’est bien l’ensemble des chômeurs et précaires qu’il méprise.

M. Valls a décidé d’agréer coûte que coûte l’accord du 22 mars sur l’assurance chômage pour appliquer un « pacte de responsabilité » conclu avec avec le Medef, la CFDT et la CFTC. Ce « pacte » - pierre angulaire de la politique du gouvernement - prévoit de réaliser deux milliards d’économie sur les droits des chômeurs.

Ces annonces ne règlent rien. Par exemple, cet agrément aggravera l’insécurité sociale imposée aux intérimaires qui perdront plusieurs centaines d’euros par mois.

Ces annonces ne règlent pas non plus la situation des intermittents du spectacle. On maintient le principe de capitalisation des droits du « protocole de 2003 » dont de très nombreux intermittents ont éprouvé la nocivité depuis 11 ans. On dit vouloir pondérer les effets du différé d’indemnisation sans garantir en rien la pérennité de ce pansement et, qui plus est, en le réservant aux seuls intermittents du spectacle. Ne reculant devant rien, on annonce le maintien d’un budget de la culture déjà sinistré comme un cadeau.

Excédés par ces manœuvres dilatoires, nous sommes plus que jamais en lutte.

Nous appelons les chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires et tous les salariés à rejoindre les collectifs et coordinations existants et à en créer de nouveaux. Une coordination nationale aura lieu les 2 et 3 juillet prochain à Avignon.

Dès maintenant et partout, agissons afin d’empêcher que cette convention soit adoptée et appliquée.

Pour Paris rendez-vous demain à 14h00 à la halle de la Villette

Rédigé par caroleone

Publié dans #Intermittents précaires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
En Belgique, nos socialistes aussi ont perdu le chemin de la gauche et préféré le pragmatisme à l'utopie. Notre ministre de l'inculture défend mieux sa culture d'origine que la culture de la Communauté Française de Belgique qui lui verse pourtant sa plantureuse rémunération. Ah oui, c'est également pour ses origines (pour lesquelles j'ai par eilleurs un profond respect) que la France à jugé bon de lui décernerla légion d'honneur ???????
C
Bonjour Yves,

Oui, en effet, tout ce qui porte le nom de socialisme politique est trompeur et pousse au désespoir les citoyens qui ne s'y retrouvent plus. On sait bien pourquoi existe actuellement une alternance gauche/droite bien proche dans ses idées et qui n'est là que pour favoriser le capital.
C'est bien pour cette raison aussi que je ne suis pas restée au PCF car je n'y trouvais pas les fondamentaux marxistes dont des personnes comme mes grand-parents avaient permis d'élaborer le programme, parce que j'y était attachée l'air de rien, car ils sont toujours actuels. Mais nous n'avançons pas quand on reste trop figés dans l'histoire, il faut faire avec le passé et l'avenir et se caler sur les problématiques du moment pour arriver à élaborer quelque chose de nouveau, de juste , révolutionnaire, équitable et humain.
Tu me poses une colle avec le ministre de la culture et la légion d'honneur, je ne suis pas au courant. Je ne m'intéresse pas à ses médailles qui ne sont jamais ou rarement offertes à des personnes qui ont œuvré pour le bien de l'humanité (tiens, il en faudrait trop sinon!!)
Si tu veux m'en dire plus, ce sera avec plaisir.

Amitiés

caro
L
Enfumage pour les intermittents, enfumage pour les cheminots. Le palais de l'Elysée ne fait pas du social depuis mai 2012. Et laisser penser que des députés PS, élus au chaud jusqu'en 2017, vont basculer dans le camp de la justice et du progrès social, c'est aussi participer à l'enfumage des esprits. et donc au dégoût de la chose politique, à l'abstention populaire lors des élections et à la montée de l'extrême droite.
C
Bonjour Roger,

Ils sont les rois de l"enfumage les soces, s'ils en sont arrivés là c'est bien en trompant et en avançant en catimini sous un couvercle plus ou moins social qui ne trompe plus personne à présent. En te lisant, je repense aux dernières paroles de Marcos qui explique la lutte zapatiste et je me dis que nous sommes bien loin de cet état d'esprit qui dit à bas les chefs et les autorités toutes corrompues et soumises à l'unique capital et place à l'autonomie et au peuple qui gouverne. Quand on a en tête le bien de la communauté, l'égalité et le partage des richesses on ne se comporte pas comme tous ses gens qui nous gouvernent et à qui, bêtement on donne un trône doré pour mieux nous asservir. Comme tu le dis, c'est bien à cause de cela que les idées brunes prolifèrent sur la misère sociale, on est conscients tous, mais comment arrêter cela qui mène les plus faibles dans la plus grande misère et exclue à fortiori ceux qui n'ont pas la couleur de peau choisie tout droit dans le caddie de la honte ?

Amitiés et merci de ta visite, le combat continue quoi qu'il arrive, il ne faut pas leur laisser de terrain.

caro