Plume de cigogne trempée dans l’encrier de la terre *

Publié le 29 Avril 2014

Plume de cigogne trempée dans l’encrier de la terre *

image .....Il faut savoir lire au cœur de la blanche marne le calendrier des jours heureux.....

****

Il faut puiser dans la terre ses propos

Dans le minéral conjuguer le verbe aimer

Une minuscule goutte de rosée

C’est le début du monde qui perle à ras du sol

Et dans son cristal j’y lis le message

De la vie qui s’habille et se lève bien tôt.

Il faut prélever dans la sève le suc de l’humanité

Sous nos pas les graviers qui roulent écrivent le roman

D’Il était une fois les hommes

Et dans la feuille fraîchement éclose, le parchemin

Guide le marin perdu.

Il faut savoir lire au cœur de la blanche marne

Le calendrier des jours heureux

Trancher sa minérale craie pour écrire sur le tableau de l’ardoise des souvenirs à jamais préservés

Tresser dans la chevelure racinaire de l’arbre de la vérité

Une natte végétale pour s’y reposer en osmose

Et dans un sourire de rose aux pétales d’amour ébauché

Croire en la sagesse de l’homme qui sait faire tourner la roue à contresens

Quand dans le sang se trouve l’urgence.

Plume de cigogne trempée dans l’encrier de la terre *
Carole Radureau (29/04/2014)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Plume de cigogne trempée dans l’encrier de la terre *

Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas ajouté une perle au collier de Construire un monde meilleur....Chiche !

Voilà c'est fait avec ce poème-messager qui puise dans la terre et s'envole dans les airs pour y faire le tour du monde de la sagesse.

Vous pourrez retrouver tous les autres poèmes-perles ingrédients de ce collier avec le lien ci-dessous :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article