Chansons reprises : La complainte du partisan

Publié le 9 Mars 2014

image

Il s'agit d'une chanson écrite par Emmanuel d'Astier de la Vigerie à Londres en 1943.

Emmanuel est le célèbre Bernard,un résistant qui fonda le mouvement de résistance Libération-sud puis le journal Libération.

La musique de la chanson est composée par Anna Marly.

C'est cette version que je vous mets en premier.

La chanson est diffusée tout d'abord par la BBC en direction de la France, un des disques est même détruit par la DCA allemande lors d'un parachutage de militants.

Dans les années 50, elle devient populaire et sera reprise par de nombreux artistes.

C'est avec la version anglaise de Leonard Cohen, sous le titre de The partisan qu'elle se refait une seconde jeunesse et qu'elle sera à nouveau reprise encore.

******

Les Allemands étaient chez moi
On m´a dit "Résigne-toi"
Mais je n´ai pas pu
Et j´ai repris mon arme

Personne ne m´a demandé
D´où je viens et où je vais
Vous qui le savez
Effacez mon passage

J´ai changé cent fois de nom
J´ai perdu femme et enfants
Mais j´ai tant d´amis
Et j´ai la France entière

Un vieil homme dans un grenier
Pour la nuit nous a cachés
Les Allemands l´ont pris
Il est mort sans surprise

Hier encore, nous étions trois
Il ne reste plus que moi
Et je tourne en rond
Dans la prison des frontières

Le vent souffle sur les tombes
La liberté reviendra
On nous oubliera
Nous rentrerons dans l´ombre

 

Emmanuel Astier de la Vigerie et Anna Marly

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour Caro,
Une petite remarque en passant : le texte original de la chanson commence par "les Allemands étaient chez moi". Or, dans la version d'Anna Marly de 1963, "les allemands" sont devenus "l'ennemi". Comme par hasard, 1963 est l'année de la réconciliation franco-allemande conduite par de Gaulle et Adenauer.(Les Compagnons de la chanson ont aussi repris ce texte modifié) ...
Il serait intéressant de savoir à la suite de quelle démarche Anna Marly a modifié le texte original.
Bises
C
Bonjour Serge,

En effet il y a des variations dans les paroles mais sur le coup je n'ai pas de réponse à te donner. Tu as sans doute raison dans ton analyse, ce que j'ai lu au sujet d'Anna Marly c'est qu'elle avait traduit les paroles en russe, ensuite c'est peut-être encore une autre interprétation de la traduction du russe qui sait ? Mais sur ce genre de propos, comme toi, je ne crois pas à une coïncidence bien entendu. Ensuite, c'est surtout la version de Leonard Cohen qui va être reprise.
The partisan est bien plus connu, chaque fois, si les gars qui traduisent le font comme moi avec une liberté très anarchique, tu vois ce que ça peut donner !!
Bises et merci de ta visite

caro