Agitation impérialiste à Caracas, réaction des Jeunes Communistes du Venezuela

Publié le 19 Février 2014

Agitation impérialiste à Caracas, réaction des Jeunes Communistes du Venezuela

Caracas, le 13 février 2014.

Article paru dans Tribuna Popular (organe du comité central du Parti Communiste du Venezuela)

Le Comité Central de la JCV a publié aujourd'hui une déclaration publique dans laquelle il rejette la violence fasciste de petits groupes d'opposition exprimée hier (le 12/02/14) au Venezuela et appelle toutes les organisations révolutionnaires à s'organiser pour lutter dans la voie de l'approfondissement de la Révolution.

Ainsi, exhortant le gouvernement national à agir avec forces contre les instigateurs de ces faits lamentables, le secrétaire national de la JCV, Héctor Rodriguez Montaño a déclaré à Tribuna Popular :

"Ces actions répondent à un plan général multiforme dans lequel agissent ces petits groupes d'orientation fasciste qui sont organisés, financés et dirigés par l'impérialisme américain."

Pour la JCV, ces groupes agissent en profitant des problèmes économiques du pays qui sont le résultat du modèle capitaliste, rentier et improductif du Venezuela.

"Ce n'est pas avec un coup d'état violent que l'on pourra résoudre les problèmes auxquels fait face notre pays. C'est par le développement du mouvement populaire et par la progression de nos forces dans son niveau d'organisation et de conscience que nous pourrons briser le pouvoir du capital."

Rodriguez à appeler les jeunes vénézuéliens à s'organiser pour faire front à l'offensive contre-révolutionnaire putschiste. "Pour défendre le processus révolutionnaire tout en l'approfondissant"; a t-il ajouté.

Il a également appelé le gouvernement à résoudre les problèmes urgents auxquels le pays est confronté et à traiter de manière décisive le sabotage économique, la pénurie, la corruption et la bureaucratie qui affectent la société, produits du modèle économique capitaliste actuel.

Le gouvernement doit agir d'une main ferme contre les putschistes

Pour les Jeunes Communistes du Venezuela doit agir fermement et faire front contre l'action de ces groupes violents.

"Ces petits groupes ne peuvent impunément brûler le pays et attenter par leurs actions à la vie des jeunes et du peuple vénézuélien."

Le secrétaire national de la JCV a rappelé que le gouvernement dispose de lois, d'institutions et d'outils constitutionnels pour assurer la paix et la sécurité.

Il appelle le Parti Socialiste Unifié du Venezuela à ouvrir des espaces d'unité des forces révolutionnaires.

"Nous proposons ce processus aux dirigeants du PSUV, à avancer dans la construction de ces espaces d'unité et de coordination des forces révolutionnaires", signale le leader de la Jeunesse Communiste, qui est aussi membre du Bureau Politique du Parti Communiste du Venezuela.

De même; Rodriguez appelle les forces de jeunesse organisées à construire un large mouvement de jeunesse bolivarienne, de caractère patriotique, anti-impérialiste, qui lève avec audace et courage le drapeau de l'indépendance et du socialisme.

"Nous la Jeunesse Communiste, croyons que c'est dans la lutte pour consolider notre indépendance et ouvrir la perspective du socialisme que nous pourrons surpasser les calamités et les problèmes de notre jeunesse aujourd'hui, qui souffre à cause de la crise du modèle capitaliste", a t-il dit.

Rodriguez a déclaré: "c'est par l'action organisée, politique, révolutionnaire et combative de la jeunesse, de la classe ouvrière et des forces populaires que nous pourrons faire face aux difficultés et faire progresser l'approfondissement du processus politique Vénézuélien."

La Jeunesse Communiste du Venezuela appelle toutes les forces de jeunesse révolutionnaires à rester alertes, vigilantes et combatives, sans tomber dans les provocations pour empêcher que les forces qui servent les intérêts de l'impérialisme américain ne s'imposent.

Traduit de l'espagnol par Reno Quilès (MJCF Béziers)

Lien vers l'article original en espagnol ICI

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Venezuela

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article