Plume de canari trempée dans l’encrier de demain *

Publié le 10 Décembre 2013

Plume de canari trempée dans l’encrier de demain *

image

Pour les enfants du monde je demande :

Ni le feu de la guerre dans son obscur tombeau

Dans sa froide bombe et ses mille éclats de violence

Ni les balles de plomb propulsées par le sang-froid de la terreur

Ni la haine qui se faufile dans le plus étroit couloir d’une pensée défaillante

Ni le racisme qui couche sur les teints les pires maux de la terre

Ni la faim qui dessine sa géographie désertique sur les côtes et les visages émaciés

Ni le froid figeant de sa morsure les petites mains sans gants confiés

Ni la peur qui a jamais fixe sur les sourires de la crispation les angoisses naissantes

Ni l’exclusion qui soulève les toits telle la tempête et ouvre les portes au son du tambour

Ni le travail couchant sur les frêles épaules les sacs d’une innocence trop tôt perdue

Ni l’exploitation qui brise l’innocence et souille la plus belle fleur qui attendait l’aurore

Ni le feu qui calcine dans le lit de l’insouciance les espoirs des lendemains autorisés

Ni la mort qui de sa faux coupe cruellement les petites pousses fraîchement germées

Ni le bruit, ni le crime, ni la crainte

Ni l’inceste, ni la prostitution, ni le viol, ni le crime

Ni l’infini qui décrit de sa plume les noirceurs de l’humanité.

Plume de canari trempée dans l’encrier de demain *

Pour les enfants du monde je signe ces vœux

De ma plume trempée dans l’encre d’amour

Et j’ajoute cette perle au collier

De Construire un monde meilleur ? Chiche !

Construire un monde meilleur sans les « ni »

Sans les nids qui telles des ornières

Enferment en leur sein les pires vices des hommes.

Plume de canari trempée dans l’encrier de demain *
Carole Radureau (10/12/2013)

Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article