Espèce menacée : La panthère de l'Amour

Publié le 29 Décembre 2013

Espèce menacée : La panthère de l'Amour

image

La panthère de l’Amour

Ou léopard de l’Amour ou panthère de Chine plus rarement

Nom latin : panthera pardus orientalis Schlegel 1857

Famille : félidae

Il s’agit d’une sous-espèce de la panthère de la région du sud est de la Russie.

Espèce menacée : La panthère de l'Amour

Aire de répartition : Sibérie, Mandchourie, Corée

Forêts tempérées et zones montagneuses.

Son nom lui vient de la région du fleuve Amour.

Statut de conservation UICN : danger critique d’extinction (14 à 20 adultes et 5/6 jeunes encore à l’état sauvage !!!)

Elle est classée également à l’annexe I de la CITES avec des mesures de protection

Dans le groupe des panthères il y a dix sous-espèces dans le monde dont la panthère de l’Amour est la plus rare.

Elle a été découverte en 1857 par Hermann Schlegel sur un territoire de 3000 km2 à la frontière de la Chine et de la Corée du nord.

Description

Elle est différente des autres sous-espèces car elle a une épaisse fourrure tachetée unique. Les rosettes des flancs mesurent 5 cm sur 5, elles sont épaisses et bien espacées.

Le pelage est doux, la fourrure longue et épaisse (sur le dos elle peut mesurer jusqu’à 50 mm en hiver).

Longueur : mâle : 107 à 136 cm

Longueur de la queue : 82 à 90 cm

Hauteur : 64 à 78 cm

Poids : 32.2 à 48 kg, femelle : 25 à 42.5 kg

Espèce menacée : La panthère de l'Amour

image

Mode de vie

C’est un animal solitaire active la nuit.

Elle chasse des mammifères en priorité : chevreuils, cerfs sika, lièvres.

Maturité sexuelle : 2 à 3 ans

L’accouplement a lieu en fin d’hiver et après une gestation de 90 à 105 jours la mère donne naissance à une portée de 1 à 4 chatons de 500 à 700 grammes. Elle élèvera seule ses petits dont les yeux commenceront à s’ouvrir vers le 7e eu 10 e jour. Les petits restent avec la mère jusqu’à environ deux ans.

Les menaces qui pèsent sur elle :
  • Le braconnage : cause principale
  • L’empiètement de la civilisation
  • La construction de routes
  • L’exploitation des forêts
  • Les changements climatiques
  • Les feux allumés dans les champs pour les fertiliser, les débarrasser des parasites et permettre la repousse des plantes (brûlis) : dégradation de l’habitat des panthères qui donne un paysage de savanes surtout dans le Primorié
  • La compétition avec les tigres qui éliminent les panthères s’ils ne trouvent pas suffisamment de proies
  • La consanguinité potentielle du fait du peu d’adultes encore présents sur le territoire provoque une dégénération génétique.

La panthère de l’Amour fait l’objet d’un programme d’élevage européen en captivité (EEP) qui est géré par le zoo de Londres et celui de Moscou.

Elle bénéficie également d’un programme américain pour les espèces menacées (SSP) géré par le zoo Henry Doorly .

Depuis décembre 2011, on dénombre 176 panthères de l’Amour dabs les zoos du monde entier (EEP = 54 mâles, 40 femelles et 7 autres, zoos américains et canadiens = 31 mâles et 41 femelles).

Où peut-on la voir en France ?
  • Au parc des félins (77)
  • Au zoo de Mulhouse
  • Au zoo de Lyon la Tête d’or

Voir la petite Chilka née au zoo de la Tête d’or (lien)

Source : wikipédia

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Espèces menacées, #Les félins

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article